L

Be - - DREAM LIST -

a jo­lie brune (ré­cem­ment dé­co­lo­rée) du trio de DJ new-yor­kais The Mis­shapes* s’y connaît ques­tion vie noc­turne. On a ren­con­tré cet oi­seau de nuit, tou­jours per­ché sur des ta­lons hauts, à Ri­mi­ni, lors du dé­fi­lé Cal­ze­do­nia été 2013. Elle nous dé­voile ses bonnes adresses et ses se­crets pour dan­ser stylée jus­qu’à l’aube. À quoi res­semble votre te­nue fé­tiche pour sor­tir ? Il faut por­ter des vê­te­ments dans les­quels on peut dan­ser. Par exemple, je me sens bien dans une pe­tite robe noire Gi­ven­chy, des boots Fen­di et j’adore le Le­go Bag Cha­nel. J’aime bien éga­le­ment ma mi­nau­dière Za­ra en Plexi pailleté. Quelle est votre si­gna­ture make-up ? Un re­gard char­bon­neux et une bouche nude. En hi­ver, je fais une ex­cep­tion et j’ap­plique du rouge vif sur mes lèvres. Quelles sont vos adresses pour sor­tir à New York ? Pour les friands de spé­cia­li­tés ita­liennes, je conseille le Ru­bi­ro­sa (ru­bi­ro­sa­nyc.com), et pour les amou­reux de bur­ri­tos,

LA DJETTE ET AR­TISTE NEW-YOR­KAISE NOUS

LIVRE SES BONS PLANS CLUB­BING.

La Es­qui­na (es­qui­na­nyc. com). Après, je vais dan­ser au club Le Bain, si­tué au der­nier étage du Stan­dard Ho­tel (stan­dard­ho­tels.com). J’y re­trouve tous mes amis. Quelle est la meilleure ville pour faire la fête ? Bar­ce­lone. Les gens sont gé­niaux, il fait tou­jours beau et les cock­tails sont cor­sés. Quand j’y vais, je ne quitte pas le Razz­ma­tazz (sa­la­razz­ma­tazz.com), un club gi­gan­tesque avec des salles aux am­biances dif­fé­rentes dans les­quelles on écoute tou­jours de la bonne musique (Bloc Par­ty, Miss Kit­tin…) Quel est votre cock­tail fa­vo­ri ? Sans hé­si­ter, un verre de vod­ka avec du Co­ca Zero. En soi­rée, où peut-on vous trou­ver ? Der­rière les pla­tines ou sur la piste de danse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.