BÊTES DE SCÈNE

Be - - TOUT DE SUITE - — GAËL LE BELLEGO

DES HORDES DE CRÉA­TURES

À TÊTE D’ANI­MAUX ENVAHISSENT FILMS ET CLIPS.

D’abord, le ta­bleau de chasse ci­né­ma. Dans “You’re Next”, film d’hor­reur de home in­va­sion, des tueurs mas­qués à tête d’ours ou de mou­ton, flinguent une fa­mille à l’ar­ba­lète. Et puis il y a les af­fiches du thril­ler “The Conspi­ra­cy” (un homme-vache en cos­tume) ou celle de “Por­che­rie” (de­vi­nez…), un clas­sique de Pa­so­li­ni qui se­ra re­dif­fu­sé lors de la ré­tro dé­diée à l’au­teur par la Ci­né­ma­thèque fran­çaise. En musique, même faune : le groupe élec­tro-cold Tris­tesse Contem­po­raine compte un in­quié­tant la­pin bleu dans son trio, quand les Mar­seillais Nas­ser, pour le clip de “The World Is Ours”, in­versent les rôles : les chas­seurs, ar­més de fu­sils, en veste ka­ki et bottes, ont des gueules de cerf, de san­glier, et traquent des mecs nus dans la fo­rêt. C’est quoi ce zoo ? Se­crets de bes­tiaire Doit-on y voir un re­tour de hype de la my­tho­lo­gie grecque, ses mi­no­taures et ses si­rènes ? C’est de la “thé­rian­thro­pie”, disent les sa­vants (et vous, main­te­nant)… Ou se­rait-ce, à voir la chan­teuse Mai Lan dans une “Peau d’âne” re­mixée, le re­tour du conte cruel et de son loup man­geur de cha­pe­ron rouge ? “La Belle et la Bête”, le mu­si­cal de Broad­way qui dé­barque à Pa­ris fin oc­tobre, semble confir­mer. Ni­co, du groupe Nas­ser, per­çoit plu­tôt “une mé­ta­phore de l’homme et de son en­vi­ron­ne­ment. Au­to­des­truc­teur, il se re­trouve à l’état sau­vage, en proie à une na­ture hos­tile. Celle-ci se venge de lui. Et les ani­maux sont ses bras ar­més”. Fichtre, vous êtes pré­ve­nues. Ne vous éton­nez pas, alors, de croi­ser, de­main, un chien pro­me­ner son homme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.