I NTOX D’IN­FAUX

Be - - TOUT DE SUITE - —VIOLAINE SCHÜTZ

ILES SITES WEB DIF­FU­SANT DE FAUSSES IN­FOS SE MUL­TI­PLIENT. ET ILS NOUS FONT

POILER POUR DE VRAI. MAIS POUR­QUOI ON AIME AU­TANT ÇA ?

l meurt étouf­fé dans ses vê­te­ments Aber­crom­bie & Fitch après un re­pas trop co­pieux.” “Écou­ter trois mi­nutes une chan­son de Bru­no Mars équi­vau­drait à cin­quante mi­nutes de jog­ging.” “Trop sou­riant dans le mé­tro, il fi­nit en garde à vue.” Ras­su­rez-vous, ces in­fos sont fausses. Il s’agit là d’ar­ticles pu­bliés sur le site Le Go­ra­fi. Créé en mai 2012 pen­dant la cam­pagne pré­si­den­tielle, il pas­tiche les ma­ga­zines d’info. Le suc­cès est re­ten­tis­sant : 900 000 VU par mois et plus de 64 000 fans Fa­ce­book. Son par­rain amé­ri­cain, The Onion, et les deux pe­tits der­niers fran­çais, Bil­bo­quet, un mag qui “perd [son] temps pour mieux oc­cu­per le [nôtre]”, et Da­rons, “le ma­ga­zine qui pa­ren­vrille”, at­tirent de nom­breux in­ter­nautes à coups de faux scoops ac­cro­cheurs qui collent à l’ac­tu. Vincent Glad, jour­na­liste mé­dias re­pé­ré au “Grand Jour­nal”, ana­lyse cet en­goue­ment ain­si : “Ces sites car­tonnent parce qu’ils ont deux pu­blics : ceux qui y vont pour se mar­rer et sur­tout ceux qui se font prendre. L’ar­ticle du Go­ra­fi sur un can­di­dat blo­qué pen­dant sept ans dans une cel­lule de Fort Boyard a fait 5 mil­lions de vues. C’est tel­le­ment énorme que ça prouve qu’une très forte pro­por­tion de lec­teurs s’est fait avoir. On est d’au­tant plus fa­ci­le­ment ber­nés qu’on tombe des­sus parce que nos amis ont par­ta­gé le lien sur Fa­ce­book ou sur Twit­ter. On n’a pas de rai­son de dou­ter de ses amis. S’ils le par­tagent, c’est que c’est vrai. Ces sites jouent sur la confu­sion en in­di­quant presque nulle part qu’ils sont pa­ro­diques. Et puis, on lit tel­le­ment n’im­porte quoi tous les jours sur les sites d’in­fos sé­rieux, qu’on ne voit plus la dif­fé­rence quand on tombe sur une pa­ro­die.” Le Go­ra­fi et ses co­pains ré­sonnent en creux comme une cri­tique des mé­dias, qui vont très loin dans le ra­co­lage. On pense au dé­funt heb­do “In­fos du monde” (paix à son âme), qui an­non­çait sou­vent la pré­sence d’ex­tra­ter­restres dans le gou­ver­ne­ment. La re­lève est as­su­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.