30 ANS À DA­KAR

Be - - XOXOX E - — PRO­POS RE­CUEILLIS PAR EM­MA­NUELLE COUR­RÈGES

SO­PHIE NZINGA SY, STY­LISTE FOR­MÉE À NEW YORK, NOUS RA­CONTE LA CA­PI­TALE

SÉ­NÉ­GA­LAISE. CHAUD DE­VANT !

Des man­ne­quins en robe de ma­riée, à l’inau­gu­ra­tion de la bou­tique So­phie Zin­ga. Le quar­tier de la Bis­cui­te­rie abrite des ar­tistes. La Grande Mos­quée. Our­sins et autres fruits de mer sont ven­dus sur la plage de la Pointe des Al­ma­dies.

Pein­ture illus­trant la pré­pa­ra­tion du plat na­tio­nal, le thié­bou­diène. se mange à la mai­son, ja­mais au res­to. En re­vanche, j’adore la cui­sine ivoi­rienne, donc je vais sou­vent à L’En­droit (Villa 4440, VDN Ami­tié 3) man­ger de l’at­tié­ké au pou­let, une sorte de couscous au ma­nioc, mon plat pré­fé­ré. La mode Les Da­ka­roises s’ha­billent à l’oc­ci­den­tale, sauf le ven­dre­di, jour de la grande prière, où il est d’usage de por­ter une te­nue tra­di­tion­nelle. Les pe­tits bou­bous en tis­su lé­ger, rose ou vert, sont très en vogue. Mon drink Le jus de di­takh, un fruit au goût par­ti­cu­lier, proche du ki­wi. Il est ser­vi toute l’an­née au Layu (ilo­ve­layu.com), si­tué dans le très chic quar­tier des Al­ma­dies. Ce ca­fé est le spot idéal pour dé­ni­cher des ob­jets su­per, comme des po­chettes d’iPad en pagne tis­sé. Mes nuits Je vais sou­vent dan­ser au Nir­va­na (nir­va­na­da­kar.com) ou au Du­pleix, sur du R’n’B, du reggae ou de la musique sé­né­ga­laise. Moi, je suis ma­riée, mais les Sé­né­ga­lais sont très dra­gueurs, et le sexe n’est pas un ta­bou. Mon spot se­cret La plage de la Pointe des Al­ma­dies où l’on peut trou­ver our­sins de mer, gam­bas, lan­goustes, à dé­gus­ter les pieds dans l’eau. Mon hub ar­ty J’adore al­ler au Vil­lage des Arts, sur la route de l’aé­ro­port. J’y dis­cute avec mes amis, le peintre El Hadj Sy ou le cé­ra­miste Al­pha Sow, qui crée de belles po­te­ries.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.