TOUTES DES EXPERTES

Be - - PHÉNOMÈNE - — SA­RAH BOUASSE

“Dans un contexte de ré­ces­sion, il y a deux fa­çons de se com­por­ter : soit on est dans le re­pli iden­ti­taire, la quête per­son­nelle, soit on va cher­cher la mise en scène, la théâ­tra­li­sa­tion de soi, pour­suit Na­tha­lie Roz­bors­ki. Or, on ob­serve ac­tuel­le­ment une quête d’« hy­per­per­fec­tion ». Mais on n’est pas dans l’ego trip bling des an­nées 2000 : ce qu’on veut dé­sor­mais, c’est pré­sen­ter une per­sonne par­faite.” Pas fran­che­ment ras­su­rant. Sauf qu’à notre époque, plus be­soin de pas­ser des heures dans la salle de bains pour être au top : le mar­ché de la beau­té nous four­nit une for­mi­dable pa­lette de pro­duits sa­vants, dé­mo­cra­ti­sant du même coup l’ac­cès à une beau­té de pro. En pa­ral­lèle, la mon­tée en puis­sance des tutos sur Internet fait de cha­cune d’entre nous une po­ten­tielle ex­perte, ar­mée pour ap­pa­raître sous son meilleur jour. Doit-on pour au­tant en­vier la dis­ci­pline de fer qui fait d’une al­lure maî­tri­sée à l’ex­trême, la si­gna­ture de Vic­to­ria Beck­ham ? Non, évi­dem­ment. La so­phis­ti­ca­tion sans le sou­rire, ça passe en photo, mais pas dans la vraie vie. l’es­thé­tisme bour­geois n’avait rien de fo­li­chon dans des an­nées 50 ar­chi­co­di­fiées et ap­prê­tées. Main­te­nant, on s’en amuse, et c’est là toute la dif­fé­rence, se­lon le so­cio­logue Gilles Li­po­vets­ky* : “En mode comme en beau­té, on a dé­sor­mais une li­ber­té énorme. Les femmes feuillettent les ma­ga­zines et adoptent seule­ment les élé­ments qui leur plaisent. On n’est plus dans la lo­gique de to­tal look qui pré­do­mi­nait avant les an­nées 60. Ce qui fait qu’au­jourd’hui, une femme peut s’ap­pro­prier une par­tie des codes bour­geois – en ex­hi­bant les mêmes ongles rouges que sa grand-mère, par exemple –, sans re­non­cer à son jean troué.” La so­phis­ti­ca­tion choi­sie en toute li­ber­té ? Fi­na­le­ment, c’est peut-être ça, le vrai chic. *Co­au­teur, avec Jean Ser­roy, de “L’Es­thé­ti­sa­tion du monde : vivre à l’âge du ca­pi­ta­lisme ar­tiste” (éd. Gal­li­mard).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.