LE BAD : DES RA­FALES DE FRI­SOT­TIS

Be - - CHEVEUX -

Non aux ré­veils cha­grins peu­plés de mèches re­belles et les mi­dis de crise quand l’ex­tra sleek a mué en ul­tra frizz. Ac­cro au bru­shing ? Agis­sez dé­jà le soir. Les coif­feurs sont una­nimes, les che­veux s’avèrent plus do­ciles à la nuit tom­bée. Le boos­ter mi­racle ? Un spray

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.