La Bee du mois

Be - - SOMMAIRE - — ANNE- LAURE GRI­VEAU

À PEINE MA­JEURE, PAO­LI­NA A DÉ­JÀ

VÉ­CU LES SEPT VIES DU CHAT QUI A INS­PI­RÉ LA FORME DE SES YEUX.

Elle étu­die le jour­na­lisme et la lit­té­ra­ture, à la Sor­bonne, après un bac L et une pré­pa hy­po­khâgne. Tout ce­la à 18 ans. Pré­coce, Pao­li­na a su lire à 3 ans, a été sco­la­ri­sée à do­mi­cile jus­qu’à 13 ans, avant d’en­trer en se­conde – elle a alors ren­con­tré “un trou­peau de grands frères” et vé­cu ses pre­miers mo­ments d’in­dé­pen­dance. Ce n’est pas tout. Elle est aus­si pia­niste de­puis l’âge de 4 ans, man­ne­quin et co­mé­dienne de­puis qu’elle en a 7, et dan­seuse orien­tale – “ça me rap­pelle le Ma­roc”. Car, entre un court-mé­trage de Luc Bes­son (pour la can­di­da­ture de Pa­ris aux JO 2012), le film “Big Ci­ty” de Dja­mel Ben­sa­lah ou un shoo­ting pour “Vogue” Ita­lie, elle a vé­cu dans qua­torze pays, au gré des dé­pla­ce­ments de ses pa­rents. Au­jourd’hui, elle étu­die à Pa­ris, mais a du mal à sup­por­ter la sé­den­ta­ri­té. Alors, pour s’éva­der, elle re­garde des vieux films d’Hit­ch­cock et re­lit “Les Fleurs du mal”, dont elle connaît par coeur cer­tains poèmes. Il y a aus­si Al­modó­var, dont le vi­rus lui a été trans­mis par sa nou­nou es­pa­gnole, et les sor­ties entre amis. Elle se rêve grand re­por­ter, à moins que ce ne soit réa­li­sa­trice ou pho­to­graphe. La connais­sant, ce se­ra peut-être les trois à la fois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.