Gare aux freaks chics !

Be - - SOMMAIRE - — GAËL L E BELLEGO

ULES MONSTRES CHANGENT DE VI­SAGE. DIS­SEC­TION.

ne pro­gram­ma­tion au Fo­rum des Images, à Pa­ris, deux livres chocs et une ac­tu ci­né riche en cro­que­mi­taines... Dé­cembre se­ra le mois des abo­mi­na­tions. Mais at­ten­tion : le dé­goût change, se dé­place. Hier, il était phy­sique. On frissonnait de­vant des freaks de foire*, on se payait une dose d’épou­vante de­vant un fan­tôme de l’opé­ra ou un Mr Hyde. La lai­deur, le trans­for­misme hi­deux étaient alors les res­sorts de l’ef­froi, si proches de nos ter­reurs d’en­fant. Et of­frait cette ré­flexion : n’est-ce pas le re­gard por­té sur le monstre (donc sur l’être différent) qui s’avère mons­trueux ? Au­jourd’hui, “la mons­truo­si­té à l’écran est sur­tout psy­chique, ana­lyse Isa­belle Va­ni­ni, pro­gram­ma­trice du cycle “Mons­truo­si­tés” au Fo­rum des Images**. Pour mieux ren­voyer à une réa­li­té plau­sible. Elle se voit moins, avance mas­quée...” Diable, genre ? Leo DiCa­prio, sou­rire Col­gate, en tra­der sans foi ni loi dans “Le Loup de Wall Street”*** de Mar­tin Scor­sese. Sous le chic com­plet-ves­ton, bat le coeur d’un homme qui a ven­du son âme au dol­lar. Le fi­nan­cier, par temps de crise, est de­ve­nu le monstre nu­mé­ro 1 du ci­né­ma. Et si­non ? Il y a le mu­tant, ré­pond Sté­phane Au­de­guy dans son livre “Les Monstres” (éd. Gal­li­mard). L’ac­tua­li­té 2014 confirme : “I, Fran­ken­stein” le re­make de “Robocop” la suite de “Cap­tain Ame­ri­ca”... La science, dans sa fo­lie pro­mé­théenne, in­quiète au­tant qu’elle fas­cine. D’ailleurs, “le vi­rus, la contagion– dan­gers col­la­té­raux d’ex­pé­riences de la­bo –, sont une autre forme de mons­truo­si­té au ci­né­ma, pour­suit Isa­belle Va­ni­ni. Cro­nen­berg le pre­mier a aler­té avec « An­ti­vi­ral » En écho à la mon­dia­li­sa­tion, on fan­tasme au­jourd’hui sur des risques de pro­pa­ga­tion x 10”. De So­der­bergh à “World War Z”, le fi­lon est ex­ploi­té à pleins tubes. La mons­truo­si­té, ici, n’a plus de vi­sage. Elle est in­vi­sible. Comme le sont les nou­velles tech­nos : le pro­chain John­ny Depp, “Trans­cen­dence” (sor­tie en avril 2014), dé­signe le monstre de de­main : Internet. Ogre vir­tuel qui, dé­jà, est en train de nous man­ger tout cru. Ma­man ! *Thème de ce ter­rible nou­veau livre : “La Fa­brique des monstres : les États-Unis et le Freak Show”, de Ro­bert Bog­dan (Al­ma Édi­teur). **Cycle Mons­truo­si­té du 11 dé­cembre 2013 au 12 jan­vier 2014. fo­rum­de­si­mages.fr. Avec “Vé­nus Noire” (3), de Ab­del­la­tif Ke­chiche. *** En salles le 25 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.