Alors, on aime ?

NOS SIX JU­RÉS ONT LU, VU ET EN­TEN­DU POUR VOUS. ILS LIVRENT LEUR AVIS TRAN­CHÉ.

Be - - SOMMAIRE -

Le dé­but du livre ?

Une sen­suelle cou­lée de miel sur le corps nu d’une top, pour la créa­tion fi­nale d’un dé­fi­lé. La robe en miel dé­am­bule sur le po­dium, en­tou­rée d’abeilles, vi­sion épous­tou­flante, qui vire au drame.

Ra­con­tez-nous l’his­toire.

Le nar­ra­teur et son (ex-)amante, une créa­trice de mode, re­viennent à Pa­ris après un sé­jour heu­reux sur l’île d’Elbe, “en­semble bien que sé­pa­rés”. Il es­père un coup de fil d’elle qui ne vient pas et passe par tous les états d’âme de l’at­tente amou­reuse : l’es­pé­rance, le manque, la ran­coeur... C’est un livre sur le grand amour. Et sur le pa­ra­doxe cy­clique du be­soin de l’autre et de la pul­sion des­truc­trice qui pousse à rompre les liens.

La phrase qui vous a mar­quée ?

“Je me ren­dis compte alors que tout ce que je vi­vais d’im­por­tant dans ma vie était tou­jours trans­for­mé en images dans mon es­prit et que ces scènes qui avaient pu pa­raître ano­dines à l’ori­gine (…) de­ve­naient pro­gres­si­ve­ment, re­prises dans mon es­prit, re­tra­vaillées, ma­cé­rées, et long­temps res­sas­sées, une ma­tière nou­velle.” C’est émou­vant d’hon­nê­te­té.

À qui l’of­fri­riez-vous ?

À ceux qui ne croient plus à l’amour vé­ri­table et à ceux qui y croient en­core.

Note at­tri­buée ? A.

Vos pre­mières im­pres­sions ?

Ce qui m’a tou­chée, c’est de le re­con­naître. À sa voix, à son style, et pour­tant le mys­tère se pro­longe. Je suis en­core sur­prise. Con­nan m’a fait écou­ter l’al­bum chez moi à la fin d’un dî­ner avec ses mu­si­ciens. Je me suis sen­tie très pri­vi­lé­giée de pou­voir le dé­cou­vrir avant sa sor­tie. J’ai res­sen­ti un vrai voyage dans un uni­vers qui n’ap­par­tient qu’à lui. Un groove ha­bi­té. Pour moi, tou­jours à la li­mite d’un cau­che­mar, d’une idée de leit­mo­tiv très pre­nant, ob­sé­dant. Un film en fait.

Vos titres pré­fé­rés ?

“Ca­ra­mel”, “Do I Make You Feel Shy”, “It’s Your Bo­dy Part 5” et “I Wan­na Roll With You”.

Dans quelles cir­cons­tances écou­te­riez-vous ce disque ?

À au­cun mo­ment par­ti­cu­lier. C’est un al­bum que j’aime écou­ter du dé­but à la fin. D’ailleurs, Con­nan me l’a en­voyé en une seule piste !

À qui l’of­fri­riez-vous ?

Mal­heu­reu­se­ment, la mu­sique ne s’offre plus beau­coup... C’est dom­mage. Mais les al­bums de Con­nan sont d’un autre type. Jus­te­ment de ceux pour les­quels on veut for­cer la curiosité.

Note at­tri­buée ?

J’ai l’im­pres­sion d’être à l’école ! Même si ça peut ai­der les lec­teurs d’avoir des notes, ce n’est pas mon truc.

Yi­qing Yin Char­lotte

Gains­bourg

Ima­ny

La Barbe

“NUE”, DE JEAN-PHI­LIPPE TOUS­SAINT (Édi­tions de mi­nuit)

“CA­RA­MEL”, DE CON­NAN MO­CKA­SIN (Phan­ta­sy/Be­cause).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.