30 ans à... Ca­sa­blan­ca

Be - - SOMMAIRE - — PRO­POS RE­CUEILLIS PAR ANNE- LAURE GR I VEAU

Entre poids des tra­di­tions et créa­tion en pleine ébul­li­tion, le Ma­roc est un pays de contrastes. Tout comme moi qui aime au­tant par­ler ver­nis qu’im­mi­gra­tion sub­sa­ha­rienne. Ma ga­le­rie Ca­sa­blan­ca pos­sède un réseau un­der­ground très vi­vant. Ex­pos, ré­si­dences, shows et fêtes, les Abat­toirs (abat­toirs-ca­sa­blan­ca.org) en sont un des hauts lieux. Au­jourd’hui dé­sa­cra­li­sée, l’église du Sa­cré-Coeur (angle de la rue d’Al­ger et du bou­le­vard Ra­ch­di) ac­cueille aus­si des ex­pos gé­niales. Ma pause beau­té Je vais à l’Ins­ti­tut où In­grid prend soin de moi avec des pro­duits bio. Je m’y sens comme dans une bulle (ins­ti­tut-ca­sa­blan­ca. com). J’aime aus­si les mé­thodes douces de mes acu­punc­teurs Hind et Chad

PSY POUR EN­FANTS, MAIS AUS­SI MO­DÈLE ET AC­TRICE, KEN­ZA ME­KOUAR NOUS CONTE LES MILLE ET UN CA­SA.

belle vil­la Art dé­co et jar­din, où Ta­ki, le chef et pro­prié­taire, tra­vaille la gas­tro­no­mie fran­çaise et tient ses belles pro­messes. Mes créa­teurs Amine Ben­driouich est le jeune sty­liste un peu street avec qui la mode doit dé­sor­mais comp­ter. Ne se­rait-ce que pour ses fêtes aty­piques dans des han­gars ou des salles de boxe. J’aime éga­le­ment Saïd Mah­rouf, dont le tra­vail est sou­vent ci­té par JeanC­harles de Cas­tel­ba­jac. Le concept store Très Confi­den­tiel (27, rue Ain As­serd­doune) offre, quant à lui, une des meilleures sé­lec­tions de la ville. Mes week-ends Je monte à 800 mètres d’al­ti­tude, faire du wa­ke­board sur le lac du bar­rage Bin el Oui­dane (pro­vince d’Azi­lal).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.