L’es­car­pin se (re)pointe

APRÈS AVOIR TI­MI­DE­MENT AMOR­CÉ SON RE­TOUR LA SAI­SON DER­NIÈRE, LA VER­SION CLAS­SIQUE EST DE NOU­VEAU POIN­TUE.

Be - - SOMMAIRE - — AN­DRÉA OTTAVIANI

En amont de la ten­dance “or­tho­pé­dique” de ce prin­temps, le moins con­for­table mais très sexy es­car­pin à bout poin­tu de Car­rie Brad­shaw an­nonce son grand re­tour. Son in­ter­prète, Sa­rah Jes­si­ca Par­ker, s’est d’ailleurs as­so­ciée à la marque Nord­strom pour créer une ligne de ta­lons hauts que l’hé­roïne de l’Up­per West Side n’au­rait pas re­niée si elle avait sur­vé­cu à 2004. Mais qui dit re­tour de l’es­car­pin clas­sique n’au­to­rise pas pour au­tant le re­cy­clage de nos vieux mo­dèles : moins al­lon­gé et plus ai­gui­sé, il se ré­in­vente, loin de ceux des wor­king girls des 80s. En cuir ajou­ré chez San Marina, co­lor block chez Pierre Har­dy, Cos­mo­Pa­ris et Ro­ger Vi­vier, noir et blanc chez Za­ra ou en­core fleu­ri chez Gi­ven­chy : vous l’au­rez com­pris, cet été, il fau­dra in­ves­tir dans des pan­se­ments.

En faille de soie, Ro­ger Vi­vier,

650€. En de­nim, Gian­vi­to Ros­si,

440 €.

En cuir, Pierre Har­dy,

490 €.

En cuir, Za­ra, 60 €.

En cuir, Gi­ven­chy, 495 €.

En peau de ser­pent, Saint Laurent par He­di Sli­mane,

595 €.

En veau ve­lours, Cos­mo­Pa­ris,

140 €.

En cuir, San Marina,

150 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.