Les buzz beau­té

Be - - SOMMAIRE -

LE MAKE-UP À L’AMÉ­RI­CAINE

La tra­di­tion fran­çaise d’as­so­cier mode et beau­té s’ex­porte ou­treAt­lan­tique, où des de­si­gners lancent leur ligne de ma­quillage. Après Marc Ja­cobs cet au­tomne (chez Se­pho­ra le 30 mars), place à Mi­chael Kors et ses fards opu­lents. D’autres noms font leurs pre­miers pas avec des la­bels dé­jà ins­tal­lés. Une mi­nau­dière si­glée De­rek Lam pour Es­tée Lau­der, rem­plie de pro­duits de backstage prin­temp­sé­té 2014, cé­lèbre dix ans de col­la­bo­ra­tion avec Tom Pe­cheux, le ma­quilleur de la marque. Le duo Proen­za Schou­ler, lui, se maque avec Mac (en vente dé­but avril). 1. La Mi­nau­dière De­rek Lam, Es­tée Lau­der, 90 €. 2. Rouge à Lèvres Sporty Di­va, Mi­chael Kors, 26 €. 3. Pa­lette Style Eye-Con n° 7 208 The Vamp, Marc Ja­cobs Beau­ty, 53,50 €. 53,

EX NI­HI­LO, PAR­FU­ME­RIE DE NICHE

Écrin de marbre mo­der­ni­sé par des touches boi­sées et mé­tal­li­sées, ce nou­vel es­pace abrite huit fra­grances épo­nymes. Huit seule­ment ? Pas tout à fait, car un spec­ta­cu­laire orgue à par­fums se charge de les mixer à l’en­vi avec l’une des six ma­tières pre­mières na­tu­relles dis­po­nibles. De quoi faire fris­son­ner son Vé­ti­ver Mo­lo­ko avec une note d’ab­so­lu de fleur d’oran­ger ou l’en­ve­lop­per d’un four­reau d’es­sence de va­nille… Avant de pim­per le fla­con Art dé­co avec des tops ca­bo­chons en marbre. Ou en dia­mant, si vous avez des pul­sions blings et un por­te­feuille d’émi­ra­ti. Eau de Par­fum, Ex Ni­hi­lo, 50 ml, 180 €. Eau de Par­fum Per­son­na­li­sée, Ex Ni­hi­lo, 100 ml, 290 €.

LA NAIL THÉ­RA­PIE DE FOR­MU­LA X

Kit Sys­tème For­mu­la X (clean­ser, base, top coat), For­mu­la X chez Se­pho­ra, 29,90 €.

Concept Ajou­ter à la rou­tine clas­sique (base + top coat) une nou­velle étape, le clean­ser qui fa­vo­rise l’adhé­rence de la laque.

Cible Celles qui veulent faire du­rer leur ma­nu­cure presque au­tant qu’un ver­nis per­ma­nent.

Com­ment En éli­mi­nant les mi­cro­pous­sières qui pol­luent la sur­face de l’ongle, le clean­ser per­met une meilleure ac­croche et un fi­ni beau­coup plus lisse.

Ré­sul­tat Une pe­tite semaine sans re­touches, a mi­ni­ma. Voire même dix jours si l’on ne tape pas trop fort sur son cla­vier.

L’EF­FA­CEUR DE POCHE

Vous au­rez tou­jours une amie pour im­mor­ta­li­ser les mo­ments co­ol (sans ou­blier ceux où vous res­sem­blez à une pou­belle) et les dif­fu­ser sur le Net. D’où l’in­té­rêt de ces re­tou­cheurs de poche, qui comblent les pores et les mi­cro­sillons, gomment les in­dé­si­rables, et ma­ti­fient les brillances. Ré­sul­tat : une jo­lie peau glowy. Pro-Prime, Nars, 26 €. Mis­ter Era­ser, Gi­ven­chy, 29 €.

SIS­LEYOUTH

For­mu­lé pour ma­ter les pre­miers signes de vieillis­se­ment cu­ta­né des femmes survoltées (vie in­tense, manque de som­meil, mau­vaise ali­men­ta­tion... vous vous re­con­nais­sez ?), ce soin ré­gé­né­rant donne un bon coup de boost à l’épi­derme, tout en ren­for­çant sa fonc­tion bar­rière. e. C’est aus­si un hy­dra­tant nou­velle gé­né­ra­tion, do­té é d’un dé­ri­vé de sucres de blé qui fa­vo­rise la fixa­tion de l’eau dans la couche cor­née pen­dant huit heures. Sis­leyouth, Sis­ley, 130 €. En vente le 15 fé­vrier.

LE SPA CINQ MONDES AU CLUB MED MAR­RA­KECH-LA PAL­ME­RAIE

ON A

tes­té Au coeur d’une oa­sis de calme et de fraî­cheur, ces 1 000 m2 à la dé­co mau­resque res­semblent à un pa­lais orien­tal dé­dié au bien-être. À l’ar­ri­vée, di­rec­tion le ham­mam, un must pour se dé­tendre et pré­pa­rer sa peau aux soins, avant le gom­mage au sa­von noir. En une heure, on re­trouve dé­jà une peau de bébé. En­suite, on opte pour un massage orien­tal re­laxant qui dé­bar­rasse des der­nières ten­sions ur­baines, puis un soin du vi­sage Ko Bi Do. Im­por­té du Ja­pon, il fait des mi­racles pour re­trou­ver fi­gure hu­maine le temps d’un court break. Et pour long­temps. À par­tir de 56 € la dé­tente au Ham­mam et le Gom­mage Pu­ri­fiant au Sa­von Noir Bel­di. cin­q­mondes.com

SE RAP­PE­LER QU’ÊTRE BLONDE, ÇA SE MÉ­RITE

Ce n’est pas Claudia Schif­fer (égé­rie et col­la­bo­ra­trice de deux nou­velles gammes spé­ciales blondes de Sch­warz­kopf) qui di­ra le contraire. Avec la marque, elle a dé­ve­lop­pé une ligne de neuf co­lo­ra­tions éclair­cis­santes, du blond clair cen­dré au blond in­tense, ain­si qu’Es­sence Ul­tîme, cinq pro­grammes de soins conçus pour trai­ter chaque pro­blé­ma­tique – che­veux fins, mé­chés, fra­gi­li­sés, ternes ou secs. Le jo­ker mai­son ? Une for­mule à l’es­sence de perle, ul­tra ré­pa­ra­trice. L’atout de la top ? Plus de vingt ans de blon­deur mal­me­née sur les shoo­tings et les po­diums. Bref, être blonde, c’est du tra­vail mais ça se soigne très bien. Sham­pooing Es­sence Ul­tîme, Sch­warz­kopf, à par­tir de 4,95 €.

Hot

SPOT

1

3

2

S.A.V.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.