LE FILM DU MOIS

AVEC “HER”, SPIKE JONZE BRI­COLE LA CO­MÉ­DIE RO­MAN­TIQUE À SA FA­ÇON.

Be - - TOUT DE SUITE -

Mous­tache de mé­ca­no et che­mises de bû­che­ron, Theo­dore (Joa­quin Phoe­nix) n’a pas le swag. Ni le mo­ral, d’ailleurs. Han­té par une rup­ture amou­reuse, il semble flot­ter entre son loft chic mais froid et un bureau lamb­da. Theo­dore se sent seul, ai­me­rait ai­mer en­core. Il adopte alors ce lo­gi­ciel ca­pable de lui trou­ver une moi­tié vir­tuelle. “Sa­man­tha...” Juste une voix, celle (très) chaude de Scar­lett Jo­hans­son. Une sex sto­ry im­pos­sible dé­bute alors. Pas be­soin d’avoir fait Har­vard pour pi­ger le mes­sage de Spike Jonze (“Dans la peau de John Mal­ko­vich”) : notre monde ne sait plus ai­mer. Pour mieux son­ner l’alerte, le ci­néaste pare son his­toire d’amour zar­bi des codes clas­siques de la rom­com. Le dé­ca­lage entre le fond et la forme fait mouche. Mais il reste un ma­laise : on ne peut pas tout à fait s’at­ta­cher à ce couple, car il n’in­carne pas un idéal, mais un dys­fonc­tion­ne­ment. La cha­leur ne vient pas d’eux, mais des per­son­nages se­con­daires, re­pères fra­giles donc hu­mains, dont le coeur fait boum plu­tôt que clic. — GAËL L E BEL­LE­GO “Her”, de Spike Jonze. Avec Joa­quin Phoe­nix, Scar­lett Jo­hans­son, Amy Adams. En salles le 19 mars.

Amy Adams et Joa­quin Phoe­nix

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.