LA TOR­TURE DU RED CAR­PET

Be - - PHÉNOMÈNE - — S. B.

Ré­gimes dras­tiques, séances d’UV, in­jec­tions de toxine bo­tu­lique : pour les stars, pré­pa­rer un ta­pis rouge ne s’ar­rête pas au choix de la robe ! Les quelques se­maines qui pré­cèdent un évé­ne­ment sont même par­ti­cu­liè­re­ment éprou­vantes. Il faut s’as­su­rer que tout se­ra par­fait au mo­ment de po­ser de­vant des cen­taines d’ob­jec­tifs et de ca­mé­ras, surtout que rien n’échappe à la haute dé­fi­ni­tion : rides, bou­tons, poils ou bour­re­lets peuvent être ba­lan­cés en quelques se­condes sur In­ter­net. “Ces pauvres ac­trices suivent un pro­gramme ré­gime et sport de­puis le jour de leur no­mi­na­tion. Il n’y a pas moyen d’y cou­per. Leur peau doit être rayon­nante, leurs jambes et leur corps, gal­bés”, confiait au “Guar­dian” la sty­liste amé­ri­caine Che­ryl Kon­teh à l’oc­ca­sion des Os­cars en 2013. On ne s’étonne pas des ru­meurs qui vou­draient que l’usage d’an­xio­ly­tiques soit de­ve­nu mon­naie cou­rante dans les se­maines qui pré­cèdent. Mais s’af­fa­mer peut être payant : de nom­breuses stars es­pèrent si­gner un ju­teux contrat beau­té à la suite de ra­dieuses ap­pa­ri­tions sur red car­pet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.