On fait dans la den­telle

SAGE, POU­DRÉ OU TRANS­PARENT, LE TIS­SU AJOU­RÉ ET BRO­DÉ É RE­VIENT SUR LE DE­VANT DE LA SCÈNE.

Be - - SOMMAIRE - — ALICE CHAR AMEL

L’ar­ri­vée des beaux jours rend les créa­teurs d’hu­meur poé­tique. Sur les po­diums d’Elie Saab, Bal­main, Burberry, Isa­bel Ma­rant ou Ni­na Ric­ci, les man­ne­quins dé­filent telles des hé­roïnes ro­man­tiques mais pas fi­fille. Do­ré­na­vant, la den­telle n’est plus ré­duite à la lin­ge­rie ou à la robe de ma­riée, elle se porte en jupe fluide pour une ba­lade es­ti­vale, en top pou­dré pour le bureau ou en robe longue pour un dî­ner. On as­sume son cô­té in­no­cent tout droit sor­sor­ti de “Vir­gin Sui­cides” quand on est une jeune filllle en fleur, si­non on mixe ce tis­su ajou­ré avec dedes ma­tières brutes pour un look plus rock comme chchez Za­dig & Vol­taire. Bref, cette sai­son, la dden­telle fait son trou.

1. Robe, en polyamide, New Look, 30 €. 2. Po­chette en co­ton, Oy­sho, 20 €.

3. Tu­nique en co­ton et polyamide,

H&M, 25 €. 4. Short en co­ton, Col­lette by Col­lette Din­ni­gan sur net-apor­ter.com, 301 €. 5. Jupe en co­ton,

Za­ra, 50 €.

BURBERRY PROR­SUM

ELIE SAAB

BAL­MAIN Trans­pa­rence dé­li­cate pour un avant-goût de prin­temps.

HOUSE OF HOL­LAND

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.