At­tache-moi

MOINS GIR­LY QUE LE HEAD­BAND, LE TUBE EST L’AC­CES­SOIRE DE LA SAI­SON.

Be - - SOMMAIRE - — JOY PIN­TO

Par­fai­te­ment lisses et em­pri­son­nés dans un étau de cuir, les che­veux du prin­temps filent droit. Une pa­no­plie ca­pil­laire à l’au­ra SM as­su­mée chez Cé­dric Char­lier : “L’idée, c’était une coif­fure as­sez sharp avec une raie très pro­fonde et gra­phique, et une queue-de-che­val basse en­ser­rée dans un cor­set la­cé”, ra­conte Laurent Phi­lip­pon, coif­feur sur le show. Chez Ash­ley Williams, un fou­lard fa­çon bras­sard de tennis ren­force l’es­prit sporty chic du make-up. Chez Hel­mut Lang, le cô­té maî­tresse femme est contre­ba­lan­cé par une couette plus co­ol. Même ac­ces­soire, autre mood, chez Les Co­pains où le tube blanc ren­voie plu­tôt à l’es­thé­tique Cour­règes qu’à l’am­biance “Por­tier de nuit”. Si l’ac­ces­soire va­rie, les che­veux, pas. Raides pour ac­cen­tuer le ren­du gra­phique, ils sont aus­si au moins quatre fois plus longs que le tube. À bri­co­ler soi-même avec un mor­ceau de cuir grip­pé par une bande Vel­cro, un fou­lard bien plié ou en­core un ruban.

1

1. Ver­sion SM chez Cé­dric Char­lier. 2. Sporty chic chez Ash­ley Williams. 3. Ea­sy co­ol chez Hel­mut Lang. 4. An­nées 60 chez Les Co­pains.

4

3

2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.