BEN­JA­MIN PIE­TRI

35 ans, mar­chand d’ob­jets et de mo­bi­lier vin­tage

Be - - REAL PEOPLE -

AN­NA BOROWSKI 25 ans, sculp­teur et de­si­gner

Que col­lec­tion­nez-vous ? Ben­ja­min Pie­tri : Dix gammes de jouets des an­nées 70-80 (Star Wars, E.T...) et des art toys. En quinze ans de col­lec­tion, j’ai dû en ac­cu­mu­ler trois cents, sans comp­ter les doubles. Ma col­lec­tion ins­pire An­na, ma co­pine, qui dé­tourne cer­taines de mes fi­gu­rines. Quel a été le dé­clic ? C’est ve­nu na­tu­rel­le­ment. Pas­sion­né par les co­mics, j’ai eu en­vie, il y a une quin­zaine d’an­nées, de re­trou­ver les jouets de mon en­fance. À la fin des an­nées 90, les art toys ont ré­vo­lu­tion­né le monde du jouet. Ce vivier d’in­fluences street art et pop culture syn­thé­tise bien mon uni­vers.

Où sont ex­po­sées vos pièces ? Chez nous. On aime jouer l’ana­chro­nisme en as­so­ciant ces jouets à du mo­bi­lier de­si­gn. Quelle est la pièce dont vous êtes

le plus fier ? Mon art toy gi­gan­tesque des­si­né par le graf­feur Kaws, ache­té chez Co­lette (5 500 eu­ros) en 2008, il en vaut plus du double au­jourd’hui. Ma col­lec­tion, dé­bu­tée comme un jeu, est dé­sor­mais co­tée. Quand j’achète un art toy en édi­tion li­mi­tée ou un jouet vin­tage très re­cher­ché, je fais un placement. Votre col­lec­tion vous res­semble-t-elle ? Oui, elle est tout ce que j’aime, à la fois co­lo­rée, vi­vante et témoin d’une époque, celle de mon en­fance. Comment dé­ni­chez-vous vos pièces ? Je fais beau­coup de ventes aux en­chères, mais eBay est mon sé­same. Ma plus belle trou­vaille reste celle d’un car­ton rem­pli de per­son­nages Mus­clor sous blis­ter. Avez-vous un bud­get li­mite ? Non, je peux vite m’em­bal­ler. Avez-vous un pro­jet en lien avec votre col­lec­tion ? J’ai lan­cé mon site de vente en ligne, et on va édi­ter un jeu d’échecs en ré­sine en hom­mage aux jouets Mat­tel. the­po­cket­fac­to­ry.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.