LE FILM DU MOIS

“STATES OF GRACE”, UN RÉ­CIT SUR UN FOYER POUR JEUNES QUI NOUS PORTE VERS LE HAUT.

Be - - TOUT DE SUITE - — GAËL L E BELLEGO

La scène d’in­tro campe le dé­cor Pause clope pour un groupe d’édu­ca­teurs cool. Sou­dain, un ado torse poil sort du bâ­ti­ment, et s’en­fuit en hur­lant. Il faut le rat­tra­per, le cal­mer, mais sans perdre pour au­tant le sens de la dé­con­nade. Bien­ve­nue dans un centre où des ga­mins re­je­tés par la so­cié­té et leur fa­mille, tentent de se re­cons­truire. Ce mi­cro­cosme, c’est leur re­fuge. Et en Noé de l’arche, il y a Grace (Brie Lar­son), en­cais­sant mieux les troubles des autres. Mais l’ar­ri­vée d’une nou­velle pen­sion­naire , vic­time d’abus sexuels, va ré­veiller de vieux dé­mons... D’un court-mé­trage de 2008, mais sur­tout de son ex­pé­rience d’édu­ca­teur, le réa­li­sa­teur ha­waiien Des­tin Cret­ton tire ce pre­mier film in­dé, fau­ché comme les blés, mais qui cueille no­mi­na­tions et prix un peu par­tout (Fes­ti­val de Deau­ville, Lo­car­no...). On sort de là re­mué, avec le sen­ti­ment qu’il faut être meilleur. Avec les autres et avec soi. “States of Grace”, de Des­tin Cret­ton. Avec Brie Lar­son, John Gal­la­gher Jr, Kait­lyn De­ver. En salles le 23 avril.

Brie Lar­son et Kait­lyn De­ver.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.