Océane

Doc­to­rante sur les fo­rums dé­diés au si­da et à la sexua­li­té

Be - - REAL PEOPLE -

“J’ai tou­jours été très à l’aise avec la nudité. Sans mi­li­tan­tisme na­tu­riste, c’est quelque chose de na­tu­rel dans ma fa­mille. Ces der­nières an­nées, ça s’est sur­tout ac­com­pa­gné d’une vraie ré­flexion : j’ai pris conscience de toutes les normes aux­quelles on est confron­tées à lon­gueur de jour­née, et de mon en­vie de m’en dé­ga­ger. J’ai ap­pris à être fière des ca­rac­té­ris­tiques de mon corps. J’ai tel­le­ment de choses plus in­té­res­santes à faire que de le contraindre pour at­teindre une norme ir­réa­liste, c’est pour­quoi je n’ai ja­mais eu en­vie de souf­frir pour être lisse. Si je dé­cide d’en­le­ver des poils, je me rase non pas pour des consi­dé­ra­tions es­thé­tiques, mais parce que ça m’ap­porte plus de sen­sa­tions au ni­veau sexuel. Le plai­sir et la li­ber­té sont mes prio­ri­tés, loin de­vant la souf­france, la dis­ci­pline ou la contrainte ! Au­jourd’hui, ces quelques cen­ti­mètres d’in­ti­mi­té sont en train d’être co­lo­ni­sés par des prin­cipes sans queue ni tête, il est urgent que les femmes re­prennent pos­ses­sion de leur corps.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.