5 POINTS À CHE­CKER AVANT DE SE LAN­CER

Be - - SPÉCIAL BEAUTÉ -

1 Le bon look

Plu­tôt chic. Exit les frusques tech­no et les pla­tine abri­cot des an­nées 2000. Après, pour­quoi pas avec un style ca­sual cool dont la cou­leur se­ra le dé­tail boos­ter de sil­houette.

2 La bonne tête

On l’a com­pris, les couleurs fortes ont l’air plus douces et plus flat­teuses sur peaux pâles. Mais la vé­ri­table in­jus­tice, c’est qu’il faut aus­si avoir des traits ex­tra fins pour les por­ter car elles va­lo­risent les re­liefs. Cer­taines (Ros­sy de Pal­ma pour ne pas la nom­mer) savent as­su­mer une cou­leur qui fait res­sor­tir leur nez tran­ché.

3 Les bons che­veux

Plu­tôt courts, ils doivent avoir une struc­ture pour mettre en va­leur la nuance. Out les lon­gueurs flot­tantes, sur­tout si elles sont trop on­du­lées car la fri­sure boit la lu­mière sans la ren­voyer. Conclu­sion : il va fal­loir se coif­fer, même les jours sans.

4 Le bon make-up

Re­gar­dez les images. Les femmes ul­tra co­lo­rées sont aus­si ma­quillées. Comme la cri­nière co­lore dé­jà pas mal, on choi­sit entre les lèvres et les yeux, mais on n’ou­blie sur­tout pas le teint très en vue sous les nuances néon.

5 Le bon por­te­feuille

“Toutes les six se­maines chez le co­lo­riste, c’est un mi­ni­mum”, aver­tit Josh Wood. Et les bons co­lo­ristes sont chers... L’autre op­tion : avoir du ta­lent ou se faire bien conseiller Au Bar des Co­lo­ristes de Ch­ris­tophe-Ni­co­las Biot. Le prin­cipe ? Ve­nir pour un diag­nos­tic, re­par­tir avec une pres­crip­tion sur me­sure et avec la bonne mix­ture à ap­pli­quer à la mai­son. Coût de l’opé­ra­tion : 25 € seule­ment (25 rue Royale, Pa­ris 8).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.