VITE, UN SLOW !

LE FILM AU RA­LEN­TI, LA TEN­DANCE QUI FONCE.

Be - - TOUT DE SUITE - — ANNE- LAURE GRIVEAU

“I need a slow mo­tion vi­deo right now”, chante Ka­nye West dans “Illest Mo­ther­fu­cker Alive”. Aus­si vieux que le ci­né­ma, le ra­len­ti car­tonne. 51 mil­lions de vues pour un ballon géant qui éclate : la chaîne The Slow Mo Guys ex­plose sur You­Tube. L’in­dus­trie fa­shion s’en em­pare aus­si avec des films de mode : Lan­vin par Ste­ven Mei­sel, Alexan­der McQueen par Solve Sund­sbo… Ef­fet beau­té as­su­ré, comme le montre l’ex­po pa­ri­sienne “Dries Van No­ten”. Der­nier coup en date : les shows de Bur­ber­ry pos­tés sur Ins­ta­gram lors du lan­ce­ment de l’iP­hone 5S et de sa fonc­tion slow mo­tion. Ré­sul­tat : plus de 20 000 likes en une jour­née pour 15 se­condes de film. Avec l’iP­hone, la GoPro ou des ap­plis comme SlowCam, cet ef­fet est dé­sor­mais à la por­tée de tous. Dans les ma­riages, les ca­bines slow mo­tion sont les nou­veaux Pho­to­ma­tons. C’est tou­jours mieux que de faire tour­ner les ser­viettes, même vite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.