La Bee du mois

ELLE A LE CHARME D’UNE JAMES BOND GIRL, MAIS LES “PRO­JETS SPÉ­CIAUX” QU’AMAN­DINE DI­RIGE SONT TOUT AUTRES.

Be - - SOMMAIRE - – ANNE- LAURE GRIVEAU

De re­tour d’un sa­fa­ri au Sri Lan­ka, elle vient de re­trou­ver ses pé­nates pa­ri­siens. La Goutte-d’Or, au coeur de ce Pa­ris Nord qu’elle adore. À quelques pas de là, son bu­reau, siège des opé­ra­tions. Son job chez Ico­no­clast Spe­cial, l’agence qu’elle vient de co­créer ? In­ven­ter pour les marques une autre fa­çon de com­mu­ni­quer que la pub. À 31 ans, celle qui aime dire qu’elle a pas­sé “huit piges dans la tech­no” a fait ses armes chez Ed Ban­ger, le la­bel de Pe­dro Win­ter où elle a com­men­cé par un stage, bac éco en poche. Là, entre pro­duc­tion de disques, de soi­rées et même édi­tion de livres, elle touche un peu à tout et in­tègre cette devise que “les fron­tières entre les dis­ci­plines im­portent peu, tout est pos­sible”. Le dé­clic “pro­jet spé­cial” lui vient l’an der­nier à la foire d’art contem­po­rain Art Ba­sel à Mia­mi, “plus pop et moins éli­tiste qu’en France, à la fois ins­pi­rante et dé­com­plexante”. Pas d’in­hi­bi­tions non plus cô­té style, pour la jeune pro­duc­trice qui confesse : “Je fais des cap­tures d’écrans des looks que j’aime sur Ins­ta­gram et m’ha­bille pa­reil le len­de­main.” Qui suit-elle ? “Kim Kar­da­shian, évi­dem­ment !” Une tech­nique qui lui vaut d’ap­pa­raître au cas­ting de “The Pa­ri­sienne”, documentaire dif­fu­sé en avril sur Ca­nal +. So french touch.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.