L’or­tho­pé-chic

CET ÉTÉ, LA CLA­QUETTE PEU FLAT­TEUSE FAIT L’UNA­NI­MI­TÉ SUR LES PO­DIUMS. MAIS PAS À LA RÉ­DAC...

Be - - SOMMAIRE -

AN­DRÉA OTTAVIANI rédactrice mode

“C’est son ap­pa­ri­tion sur le po­dium Givenchy qui a en pre­mier lieu sus­ci­té mon at­ten­tion. Aus­si, j’ai pu consta­ter que l’« ugly san­dal » avait été dia­ble­ment mal sur­nom­mée par nos voi­sins an­glo­phones. Mais mal­gré l’évident manque de fi­nesse et de fé­mi­ni­té de l’en­gin, je dois avouer avoir été sé­rieu­se­ment sé­duite par l’idée. Na­tu­rel­le­ment, Pra­da, Philosophy, Mis­so­ni (et Za­ra !) n’ont fait que me confor­ter dans mon dé­lire.”

MA­RYSE FÉ­LIX rédactrice beau­té sur be.com

“Chemisette à car­reaux, ber­mu­da beige pas­sé et san­dales de pè­le­rin aux pieds, voi­là à quoi je pense en re­gar­dant ces chaus­sures. Pour­quoi vou­loir faire

res­sur­gir les pires trau­ma­tismes de la mode ? Pour­quoi pas la cla­quette de maître-na­geur tant qu’on y est ? Elle a beau se parer de pierres scin­tillantes, de beaux cuirs, la ma­gie n’opère pas. Pour­tant, rien ne me fait plus rê­ver qu’une jo­lie bride sur le coup de pied. Mais, sur ce coup-là, je passe mon tour !”

GIVENCHY

JU­LIEN DA­VID

La san­dale de cu­ré gla­mou­ri­sée.

CONTRE

POUR

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.