Si­mon Porte Jac­que­mus, ac­ces­soire de style

Nou­velle co­que­luche de la mode fran­çaise, le créa­teur des­sine pour Lancôme une trousse de ma­quillage à son image : gra­phique et lu­dique.

Be - - ÉDITO - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR AU­RÉ­LIE LAMBILLON. PHO­TO VINCENT FERRANÉ POUR “BE”.

Dans le cou­loir d’en­trée, un hu­la hoop cou­leur bubble gum po­sé contre un vé­lo. Sur le grand bu­reau, qua­si vide et plan­té au mi­lieu du sho­wroom, une cal­cu­la­trice rose gui­mauve à grosses touches. Pas loin, un té­lé­phone fixe sans fil et un cahier à spi­rale, les deux, rose Ma­la­bar. À cô­té, un dos­sier bleu roi. Tout au­tour, de hauts murs blancs. Si le QG de Si­mon Porte Jac­que­mus ne dévoile rien de la ri­chesse ar­chi­tec­tu­rale du quar­tier, coeur his­to­rique du Ma­rais, à Pa­ris, bâ­ti au XVIIe siècle, il en dit long sur l’uni­vers de son lo­ca­taire. Ce­lui-ci aime l’épure, les couleurs et sou­ve­nirs d’en­fance. Trois fils rouges qui ont pro­pul­sé cet au­to­di­dacte de 24 ans à la tête de la jeune créa­tion pa­ri­sienne. Avez-vous été sur­pris qu’une marque de beau­té vous contacte ? Oui, dans le sens où j’ai tou­jours dit que j’ai­mais les filles na­tu­relles. Mais j’ai vite com­pris que l’ADN de Lancôme, c’était jus­te­ment la même fille, as­sez na­ture et simple. Notre ren­contre était fi­na­le­ment lo­gique. Des­si­ner une trousse de ma­quillage : un chal­lenge ou un plai­sir ? C’était ul­tra fa­cile, car je sa­vais dé­jà ce dont j’avais en­vie. Je n’avais ja­mais fait de sac, mais s’il y en avait eu un dans la col­lec­tion été, ça au­rait été ce­lui-là. Cette trousse m’a don­né la pos­si­bi­li­té de le réa­li­ser.

Le rose bon­bon, c’était une évi­dence ? Oui, car il fait le lien avec la col­lec­tion. Le rose re­pré­sente l’as­pect glace et va­cances. La forme ar­ron­die est à la fois un clin d’oeil à l’architecture des 60s et à la ba­nane des an­nées 80. J’ai­mais aus­si l’idée d’un ob­jet très sport mais as­sez clean. Je ne vou­lais au­cun dé­tail, comme dans mes vê­te­ments.

Quid du noir, ab­sent de vos col­lec­tions ? Je n’aime pas le noir, c’est dur. Le blanc et le bleu sont tou­jours mes couleurs de base, aux­quelles j’ajoute une ou plu­sieurs teintes. Vous dites jus­te­ment ne pas créer des vê­te­ments mais des uni­vers. Quel est ce­lui de cet été ? C’est une fille en va­cances à La Grande-Motte, au mi­lieu des six­ties. Elle mange des glaces, joue au ten­nis et tombe amou­reuse. C’est un peu un cli­ché de film des an­nées 80.

Vos icônes de style ? Lio, Isa­belle Ad­ja­ni, Ma­rie La­fo­rêt. Je n’ai ja­mais été trop at­ti­ré par ce qui se pas­sait dans les pays an­glo-saxons. Plus jeune, j’ai fait sem­blant en écou­tant des groupes de pop-rock comme The Kooks, mais ce n’était pas moi. J’écou­tais en ca­chette “Ba­na­na Split”. Je pense que j’étais un peu rin­gard ! Ça vient peut-être de mes pa­rents : mon père était fan de Jac­no et Gains­bourg, tan­dis que ma mère pas­sait en boucle les tubes d’été des an­nées 80. Vous faites aus­si dé­fi­ler des copines. Qui sont-elles ? Des filles drôles, na­ture et as­sez spor­tives. L’idée que l’on se fait de la Fran­çaise, à la fois cash et grande gueule. Comment se ma­quille la femme Jac­que­mus ? Elle ex­celle dans l’ef­fet no make-up, même si elle cache un bou­ton sous du fond de teint. En fait, quand je pense à la femme, ma mère est tou­jours le point de dé­part. Elle est simple, elle porte une grosse frange, elle évite les ar­ti­fices. Vous ima­gi­nez une ligne de make-up : quelle se­rait la Jac­que­mus touch ? Un pa­cka­ging blanc sur blanc. Des fards cou­leur de peau. De beaux beiges, no­tam­ment pour les lèvres.

Et pour un par­fum ? Sû­re­ment quelque chose qui me rap­pelle mon en­fance. J’ai gran­di dans le sud de la France, et ma mai­son sen­tait la figue, la gly­cine et la la­vande. Des odeurs pas fa­ciles à mo­der­ni­ser ! Pour­quoi pas une tech­no la­vande ?

Nou­velle Vague by Lancôme, mi­nau­dière in­cluant L’Ab­so­lu Rouge, le Mascara Hyp­nôse Star et l’Hyp­nôse Pa­lette, en ex­clu­si­vi­té au Bon Mar­ché, 350 €. À par­tir du 15 juin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.