UNE RÉ­CU­PÉ­RA­TION PAR­FOIS RIS­QUÉE

Be - - MODE D’EMPLOI -

Rien ne sym­bo­lise mieux la réus­site éco­no­mique et so­ciale en Eu­rope qu’une Ro­lex. Pour les “femmes gi­rafes” Kayan, en Birmanie, les col­liers en cuivre ac­cu­mu­lés au­tour de leur cou en sont l’équi­valent. “L’ha­bit naît du be­soin d’éta­blir une hié­rar­chie éco­no­mique, so­ciale, re­li­gieuse et de genre. La mode n’est que la re­pré­sen­ta­tion vi­suelle des dif­fé­rences so­ciales”, ana­lyse l’an­thro­po­logue amé­ri­caine Ju­lia V. Em­ber­ley, au­teure de “The Cul­tu­ral Po­li­tics of Fur” (éd. Cor­nell Pa­per­backs). Dans les so­cié­tés tri­bales, le vêtement est plein de si­gni­fi­ca­tion. “Même les couleurs des col­liers des Mas­saïs ont un sens : le blanc at­tire la paix, le bleu, l’eau, le rouge, le cou­rage, pour­suit l’an­thro­po­logue. Lorsque ces sym­boles sont dé­con­tex­tua­li­sés et adap­tés à la mode oc­ci­den­tale, des nou­veaux mes­sages se créent, qui peuvent in­vo­lon­tai­re­ment bas­cu­ler vers le ra­cisme, le sexisme, le co­lo­nia­lisme.” On se sou­vient du tol­lé pro­vo­qué par Cha­nel lors de sa der­nière col­lec­tion mé­tiers d’art, ins­pi­rée du Texas et in­cluant des coiffes en plume. Des as­so­cia­tions amé­rin­diennes ont ac­cu­sé Karl La­ger­feld de ré­duire les cultures in­di­gènes à un sté­réo­type. Un style qu’on re­trouve chaque an­née au fes­ti­val Coa­chel­la, où les ac­ces­soires d’in­fluence sioux sont om­ni­pré­sents. “La mode efface le conte­nu au pro­fit du visuel, ce qui peut bles­ser, ad­met Ca­the­rine Ör­men. En même temps, c’est grâce à cette ir­ré­vé­rence qu’elle se re­nou­velle.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.