AN­DRÉA & VIC­TO­RIA

24 ans, rédactrice mode à “Be” - 10 ans, york­shire

Be - - REAL PEOPLE -

Quand et dans quelles cir­cons­tances votre chien est-il en­tré dans votre vie ? J’avais 14 ans, l’es­prit de contra­dic­tion et la sou­daine en­vie d’un chien alors que j’ai une fa­mille à chats. On a fait des re­cherches sur In­ter­net avec ma mère et il y avait une pho­to de Vic­to­ria sur le site d’un éle­vage à Saint-Étienne. C’était la plus jo­lie, un ami qui fai­sait le voyage jus­qu’en Corse nous l’a donc ra­me­née. Pour­quoi l’avoir bap­ti­sée ain­si ? Of­fi­ciel­le­ment, Vic­to­ria est née l’an­née des V. Of­fi­cieu­se­ment, Vic­to­ria Beck­ham était ma Spice Girl pré­fé­rée. Qu’est-ce que cette race

a de par­ti­cu­lier qui vous touche ? Peut-être est-ce dû aux nom­breux cli­chés d’Au­drey Hep­burn avec ses york­shires, mais j’ai tou­jours eu beau­coup d’af­fec­tion pour cette race. Comment dé­cri­riez-vous votre re­la­tion ? Com­plè­te­ment fu­sion­nelle. On me re­proche souvent d’en faire un peu trop avec elle. Quels traits de ca­rac­tère par­ta­gez-vous avec votre ani­mal ? Elle est aus­si peu­reuse que moi. Votre pe­tit ri­tuel à

deux ? Quand je m’as­sois sur le ca­na­pé, elle se coince tou­jours entre ma jambe et l’ac­cou­doir pour dor­mir, comme une pe­tite sau­cisse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.