Les ex­perts à la plage

Par­fums so­laires, soins des mers, make-up des sables... Les pros ouvrent leurs va­lises d’été pour nous li­vrer leurs meilleurs conseils et nou­veau­tés.

Be - - SOMMAIRE - RÉA­LI­SA­TION AU­RÉ­LIE LAMBILLON AVEC JOY PIN­TO. STY­LISME MARION GUIOT. PHO­TOS FRED MEYLAN

JUS­TIN GELBAD COACH DES AN­GELS DE VIC­TO­RIA’S SE­CRET ET CO­FON­DA­TEUR DU STUDIO MODELFIT, À PRO­POS DES EN­TRAέNE­MENTS UL­TRA IN­TENSES

La dis­ci­pline “Perf” inau­gu­rée à L’Usine, à Pa­ris, (usi­neo­pe­ra. com) est une tor­ture pour les fri­leux de la gym. Cette mé­thode qui al­terne car­dio et ren­for­ce­ment mus­cu­laire in­tense ne dure que trente mi­nutes. À New York, une tech­nique équi­va­lente mais dopée au yo­ga ap­pe­lée The Class fait fondre les lo­cales. Les ar­gu­ments pour ? Des mon­ceaux de ca­lo­ries éli­mi­nées et des séances si speed qu’on n’a plus l’ex­cuse de s’en­nuyer à la gym. Qui laissent notre ex­pert, scep­tique : “Ces en­traî­ne­ments fa­çon boot­camp manquent souvent de pré­ci­sion et de sta­bi­li­té, ce qui peut en­traî­ner des bles­sures, à cause des pres­sions et du stress sur les ar­ti­cu­la­tions. Il n’est pas né­ces­saire de se mal­me­ner pour être en forme !” À évi­ter si vous n’êtes pas une ha­bi­tuée de la salle. Re­com­man­dé si vous con­nais­sez bien votre corps.

AGATHE AU­DOUZE FON­DA­TRICE DU CA­FÉ PIN­SON, À PRO­POS DU TEFF, LA GRAINE QUI BUZZE

Faites de la place dans vos pla­cards pour cette graine dé­jà sur­nom­mée le nou­veau qui­noa pour ses nom­breuses ver­tus nu­tri­tion­nelles : haute te­neur en pro­téines, au­tant d’oli­go-élé­ments et de glu­ten free. “Elle contient plus de fer, de cal­cium et de ma­gné­sium que le qui­noa. Un vé­ri­table atout pour les vé­gé­ta­liens !”, ex­plique Agathe Au­douze. Ce tré­sor éthio­pien au goût suave, et moins amer que le qui­noa ou l’ama­rante, est un mets de choix. Sur­tout as­so­cié à des in­gré­dients su­crés ou épi­cés. Pen­sez crêpes, ta­bou­lés, ou, pour­quoi pas, teff au lait ! À es­sayer à la mai­son, en at­ten­dant peut-être son ar­ri­vée au Pin­son (ca­fe­pin­son.fr). “On ne l’uti­lise pas pour l’ins­tant à cause de son coût éco­lo­gique, et par peur de faire mon­ter son taux de dé­si­ra­bi­li­té au point que les Éthio­piens ne puissent plus y avoir ac­cès.”

AGATHE PONS MA­NU­CURE, PORTE-PAROLE ESSIE PRO, À PRO­POS DE LA TEN­DANCE VER­NIS MILK-SHAKE

Vert amande, bleu ciel, rose cha­mal­lows, la­vande dé­la­vée... Les nuances de l’été jouent dans la ca­té­go­rie pas­tel, adou­cies d’une goutte de lait. Ca­non sur toutes les car­na­tions, la laque milk-shake s’af­fiche tendre sur les peaux dia­phanes, plus pop, voire fla­shy, sur les peaux mates à noires. Lon­gueur ré­gle­men­taire : ongles très courts car les couleurs pâles ont ten­dance à les gros­sir par ef­fet d’op­tique. At­ten­tion aux traces à l’ap­pli­ca­tion, fré­quentes avec les teintes blea­chées. Évi­tezles en po­sant deux couches de ver­nis sur une base lissante ou com­blante et ter­mi­nez par un top coat mat pour un fi­ni brut ou un ef­fet gel pour des ongles frian­dises. En­vie de nail art ? Osez un ongle de chaque cou­leur, une french avec base blanche et bord pas­tel ou l’ef­fet pe­tit pois à tra­vailler sur une base lait avec la pointe d’une épingle à che­veux.

Une heure en sa­lon, huit se­maines d’on­du­la­tions à la Gisèle : c’est le nou­veau deal de L’Oréal Pro­fes­sion­nel. Les condi­tions ? Des lon­gueurs cla­vi­cule mi­ni­mum, des che­veux dé­gra­dés pour des boucles en cas­cade, pas de frange droite (le contraste avec les res­sorts sonne faux). Mais aus­si une cer­taine mo­ti­va­tion pour en­tre­te­nir le ré­sul­tat. Soit se lan­cer dans la confec­tion de ma­ca­rons (de che­veux...) après chaque sham­poing pour re­for­mer les vagues. “Sans les pe­tits choux, ça tient aus­si, à condition de ne pas dé­mê­ler les lon­gueurs au Kar­cher (mais plu­tôt avec un peigne à larges dents) et de frois­ser les mèches vers le haut pour do­per le res­sort, évi­dem­ment, at­ten­dez-vous à un fi­ni plus wild”, pré­cise Fred Birault. Pro­to­cole Sa­lon Beach Waves + kit d’en­tre­tien à do­mi­cile, à par­tir de 70 €.

1. Milk-shake amande. Ver­nis, La­vish Spen­der, NCLA sur le­doux­nuage.com, 14 €.

2. Milk-shake fraise. Ver­nis Rom­per Room, Essie, 11,90 €.

3. Milk-shake ba­nane. Te­nue & Strong Pro Loo­kout Le­mon, Ge­meyMay­bel­line, 7,60 €.

4. Milk-shake fram­boise. Le Ver­nis Sweet Li­lac, Cha­nel, 23 €.

3

2

1

OSMAN

4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.