5 crèmes à la rose à la loupe

Dé­jà su­per­star de la cos­mé­tique, la fleur pro­dige af­fiche de nou­velles ver­tus bluf­fantes. Par Joy Pin­to avec Em­ma­nuelle Laplace.

Be - - SOMMAIRE -

RES­SOUR­CER Cel­lu­la­rose Baume d’Eau, By Ter­ry, 76 €.

Pro­messe Hy­dra­ter et faire jaillir l’éclat grâce à un duo cham­pion de cel­lules na­tives de rose cen­ti­fo­lia et de rose al­ba.

Atout Une ra­cine is­sue des zones dé­ser­tiques qui guide l’eau vers les couches pro­fondes de la peau et la re­tient grâce à sa te­neur en po­tas­sium.

Ges­tuelle Faites fondre sur l’épi­derme cette tex­ture ma­gique, onc­tueuse comme un baume, fraîche comme de la jel­ly.

Ver­dict Re­gon­flée, la peau de­vient trans­pa­rente. L’éclat fuse, les com­pli­ments pleuvent.

ÉNERGISER Pulpe de Rose Soin Re­pul­pant Éclat, Melvita, 29 €.

Pro­messe As­su­rer le com­bo hy­dra­ta­tion + éclat grâce à la rose sau­vage. Ses fleurs dopent les aqua­po­rines pour ga­ran­tir la bonne ré­par­ti­tion de l’eau au coeur des cel­lules. Ses fruits, bour­rés d’an­ti­oxy­dants, fouettent aus­si la mi­cro­cir­cu­la­tion.

Atout La plante mi­racle sti­mule aus­si la pro­duc­tion de col­la­gène pour pré­ve­nir les pre­mières rides.

Ges­tuelle Sa tex­ture par­faite glisse sur la peau.

Ver­dict La crème sé­duit les peaux mixtes, mais n’est pas as­sez riche pour de gros be­soins en nu­tri­tion.

RÉ­PA­RER Crème Visage Rose Ot­to, Es­telle & Thild, 49,50 €. En ex­clu­si­vi­té au Bon Mar­ché.

Pro­messe Pro­té­ger du vieillis­se­ment grâce à la rose ot­to qui s’ar­rache au prix de l’or pour ses ver­tus pro­col­la­gène et à un ex­trait d’huile de myr­tille an­ti­oxy­dant.

Atout Sa for­mule ul­tra-com­plète ren­force la peau avec des acides gras et un cock­tail de vi­ta­mines A, B et C.

Ges­tuelle Sa tex­ture un peu dense mé­rite quelques se­condes de mas­sage pour pé­né­trer. Tant mieux, ça rend le teint plus frais !

Ver­dict Hy­dra­ta­tion et confort sont au ren­dez-vous dès la pre­mière ap­pli­ca­tion.

NOUR­RIR Crème de Jour à la Rose, Dr. Hauschka, 25,30 €.

Pro­messe Rendre les peaux sèches et sen­sibles plus fortes avec une nou­velle ver­sion de la for­mule my­thique qui uti­lise toutes les parties de la fleur (sauf les épines !).

Atout Sa for­mule bour­rée de plantes mé­di­ci­nales nour­rit l’épi­derme tout en ré­gu­lant la pro­duc­tion de sé­bum. Avis aux peaux mixtes dont les joues ti­raillent.

Ges­tuelle Elle est si gé­né­reuse qu’un pe­tit pois suf­fit. Ré­chauf­fez-la entre les doigts afin de l’éti­rer fa­ci­le­ment.

Ver­dict Les ri­dules de déshy­dra­ta­tion s’éva­nouissent. Bref, la peau est belle et bien.

REN­FOR­CER La Crème à la Rose de Mai, Chan­te­caille, 200 €.

Pro­messe Lut­ter contre les dom­mages liés à l’âge (perte d’éclat, taches, rides) tout en ap­pre­nant à la peau à se dé­fendre elle-même contre ses agres­seurs.

Atout La rose de mai, une pé­pite qui ne fleu­rit que trois se­maines par an à Grasse, hy­drate, pu­ri­fie, pro­tège et ré­gé­nère à la fois.

Ges­tuelle Un peu épaisse sous les doigts, elle épouse fi­na­le­ment la peau dès l’ap­pli­ca­tion. Sans ef­fet gras !

Ver­dict Plus souple, plus élas­tique et plus lisse en quelques jours seule­ment, la peau rayonne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.