Les spots secrets de la ré­dac

TER­RASSES, HÔ­TELS, CLUBS, RES­TOS… CES ADRESSES QUE LES JOUR­NA­LISTES DE “BE” SE RÉ­SER­VAIENT JUSQUE-LÀ, CET ÉTÉ, CE SONT LES VÔTRES !

Be - - SOMMAIRE -

HYÈRES

Boca Grande : épi­cu­rien chic. C’est écrit sur la porte d’en­trée : ce res­tau­rant es­pa­gnol pri­vi­lé­gie le sa­voir vivre. En la pous­sant, on réa­lise que c’est aus­si le lieu pour voir et être vu. Un hot spot sur trois étages entre am­biance lounge et club privé, où l’on passe une soirée en­tière pour bien dî­ner (pois­sons et crus­ta­cés), boire un cock­tail et même dan­ser… dans les toi­lettes. Env. 37 € le re­pas.

bo­ca­grande.cat

VEN­DÔME

Le Ma­rais : pieds dans l’eau. Vue pa­ra­di­siaque sur les îles d’Or, le ro­sé du pays est frais et l’oreille d’élé­phant à la mi­la­naise, spé­cia­li­té du chef, à la hau­teur de sa ré­pu­ta­tion.

26 € la spé­cia­li­té. le­ma­rais­plage.fr

BARCELONE

Per­ti­ca : ter­roir choc. Au coeur du Loir-et-Cher, on vi­site des ab­bayes mé­dié­vales, on dé­couvre des ruines de châ­teaux féo­daux, on flâne au fil du Loir... mais on ne pense pas un ins­tant tom­ber sur un néo-bis­trot fa­çon table du Ma­rais pa­ri­sien. C’était donc osé de la part du jeune chef Guillaume Fou­cault, un ex de chez Sen­de­rens, d’ou­vrir ce Per­ti­ca (“perche” en la­tin). Pa­ri réus­si. Dans une dé­co sombre et ef­fi­cace, on dé­guste des pro­duits lo­caux (du vin gris aux vo­lailles) tra­vaillés fa­çon cui­sine ve­nue d’ailleurs. Top ! Entre 16 € et 35 € le plat. res­tau­rant­per­ti­ca.com

MAR­SEILLE

Le Mu­CEM : bouillon de culture. Ce musée plan­té sur la mer re­donne ses lettres de no­blesse cultu­relle à Mar­seille. On y va pour l’architecture très réus­sie, les ex­pos qui s’in­té­ressent en par­tie à l’im­mi­gra­tion, et pour le res­to du gé­nial Pas­sé­dat, à tom­ber.

8 € l’en­trée. mu­cem.org

LONDRES

Ja­mie’s Ita­lian : ita­lo-an­glais di­vin. Le res­to lon­do­nien de Ja­mie Oli­ver, à Pic­ca­dilly, est un pas­sage obli­gé. Des pâtes de fo­lie à des prix rai­son­nables et des ser­veurs très sym­pa­thiques pour cou­ron­ner le tout. À par­tir de 6 £ (env. 7,50 €) les pâtes. ja­mieo­li­ver.com/ita­lian/

PA­RIS

Mai­son : meilleurs bur­gers de la ca­pi­tale. Dé­co mi­ni­ma­liste et per­son­nel ac­cueillant dans ce qui est de­ve­nu ma nou­velle can­tine du 6e, pour man­ger ou si­ro­ter un cock­tail mai­son. 15 € le bur­ger avec ac­com­pa­gne­ment et bois­son (for­mule du mi­di). mai­son­bur­ger.com

FLO­RENCE

Sant’Agos­ti­no 23 : ta­verne ty­pique. Si­tuée en plein coeur de Flo­rence, en Ita­lie, à l’écart des sen­tiers tou­ris­tiques, cette pe­tite trat­to­ria pro­pose d’ex­cel­lentes spé­cia­li­tés. À tes­ter ab­so­lu­ment : les gnu­di ri­cot­ta e spi­na­ci, des ra­vio­lis “nus” ri­cot­ta-épi­nards dans une sauce au beurre et à la sauge. Un ré­gal ! En­vi­ron 14 € le plat. san­ta­gos­ti­no23.it

BANG­KOK

Pañ­pu­ri Or­ga­nic Spa : sanc­tuaire bling. Ce n’est pas le spa le moins cher de Thaï­lande, mais c’est cer­tai­ne­ment le plus beau avec sa ca­bine en marbre noir in­crus­té de mo­saïques gold. Boo­kez un mas­sage au nom exo­tique et at­ten­dez le nir­va­na, shoo­tée aux ef­fluves de jas­min. En­vi­ron 90 € les 90 mi­nutes. Centre com­mer­cial Gay­sorn Pla­za. pan­pu­rior­ga­nics­pa.com

ACA­PUL­CO

Hô­tel Boca Chi­ca : en­clave vin­tage. Ca­ché au bout de la tur­bu­lente Aca­pul­co, cet hô­tel mexi­cain loo­ké 50s est un îlot de paix et de vo­lup­té. L’unique chose à faire ? Traî­ner à la piscine avec ac­cès di­rect sur la mer en si­ro­tant des cock­tails de fruits, avant de lun­cher ja­po­nais (le meilleur du Mexique !) sur la

ter­rasse om­bra­gée. En­vi­ron 90 € la chambre. Playa Ca­le­tilla. ho­tel-bo­ca­chi­ca.com

LOS AN­GELES

Gje­li­na : piz­zas du cru. Pro­ba­ble­ment mon res­tau­rant pré­fé­ré de L.A., dans le quar­tier de Ve­nice, au­tant pour l’am­biance que pour la cui­sine. Je re­com­mande for­te­ment les oeufs aux épices pour le brunch et les plaques de piz­za qui sont à tom­ber ! En­vi­ron 15 € la piz­za. gje­li­na.com

MUMBAI

In­di­go : cui­sine créa­tive. Des pro­duits in­diens de qua­li­té mis en va­leur par une cui­sine mé­tis­sée. À dé­gus­ter sur la ter­rasse à l’éclai­rage ro­man­tique. Le ser­vice est très agréable et ponc­tué de pe­tites at­ten­tions. Env. 10 € le plat.

foo­din­di­go.com

LU­MIO

Le Pain de Sucre : cadre ex­cep­tion­nel. En Corse, un res­tau­rant à l’em­pla­ce­ment de rêve, dans la pe­tite crique de Sainte-Res­ti­tute, les pieds dans le sable et le re­gard au large. Cui­sine de la mer bien tra­vaillée à ar­ro­ser de mo­ji­to. Ar­ri­vez avant le cou­cher de so­leil pour pro­fi­ter du spec­tacle. En­vi­ron 22 € le plat. le-pain-de-sucre.com

CAN­CALE

La mai­son de Gwenn : se res­sour­cer. C’est un havre de paix, un co­con avec une âme : celle de la fée qui l’ha­bite. Gwenn Li­bou­ban est ré­flexo­logue

et a exer­cé des an­nées à Pa­ris avant de par­tir s’ins­tal­ler en Bre­tagne, au coeur des mai­sons de Bri­court d’Oli­vier et Jane Roel­lin­ger. Là-bas, au contact d’une na­ture belle et sau­vage, entre les mas­sages quo­ti­diens, les ba­lades à pied ou à vé­lo, la di­vine cui­sine, on ap­prend à res­pi­rer et à prendre son temps. Un voyage sen­so­riel et spi­ri­tuel. Ma­gique. À par­tir de 31 € le menu, 195 € la chambre, et 85 € la séance de ré­flexo­lo­gie. mai­sons-de-bri­court.com et la-mai­son-de-gwenn.com

MAR­SEILLE

Le Sport Beach : club-piscine. Si­tué sur la longue plage de l’es­cale Bo­re­ly, le Sport Beach fait peau neuve cet été. Cool et tren­dy, cet en­droit unique à Mar­seille vaut le dé­tour par la qua­li­té de sa cui­sine lo­cale simple et saine, sa nou­velle pro­gram­ma­tion mu­si­cale avec des DJ lo­caux ou in­ter­na­tio­naux, sa piscine de 25 mètres, et le dou­blé pé­tanque-pas­tis à l’heure de l’apé­ro, au son d’une house chaude et sexy. En bo­nus es­ti­val, des cours de yo­ga, et la soirée ci­né­ma en plein air du mer­cre­di soir. À par­tir de 17 € l’ac­cès à la piscine. Le di­manche, for­mule ma­te­las + brunch 46,50 €. sport­beach.fr

PA­VIE

La Cas­ci­na Er­ba­ti­ci : pause kids friend­ly. Pas évident, quand on est une ma­man seule avec deux pe­tits gar­çons éner­giques, d’or­ga­ni­ser ses va­cances. Aux mai­sons de Ka­ty et Jacques, j’ap­pré­cie l’ac­cueil cha­leu­reux, l’at­mo­sphère fa­mi­liale et dé­ten­due, la cui­sine ita­lienne au­then­tique et bio, et les nom­breuses ac­ti­vi­tés pour en­fants qui me per­mettent de souf­fler ! Entre la piscine, le lac, les vi­sites aux ani­maux de la ferme, l’équitation ou le yo­ga, tout le monde y trouve son compte. 1 590 € par adulte et par se­maine, ta­rifs en­fants en fonc­tion de l’âge. les-mai­sons-de-ka­ty-et-jacques.com

TEL AVIV

Ku­li Alma : night-club hy­bride. À l’ini­tia­tive d’une bande de potes,

ce lieu mé­lange mu­sique poin­tue, art ur­bain et food. J’y vais au­tant pour dan­ser dans la par­tie bar-club in­door que pour pa­po­ter entre amis cô­té cour et dé­gus­ter une piz­za même à 2 heures du ma­tin. Dans l’autre “ville qui ne dort ja­mais”, ce lieu comble toutes mes at­tentes de party girl che­vron­née. Ou­vert de 21 heures à 5 heures. À par­tir de 32 she­kels (env. 7 €) la piz­za et 44 she­kels (env. 10 €) le cock­tail. ku­lial­ma.com

DJER­BA

Dar Bi­bine : chambres d’hôtes de charme. Je suis tom­bée amou­reuse de ce lieu entre tra­di­tion et mo­der­ni­té, idéal pour sa quié­tude et l’ac­cueil cha­leu­reux de ses pro­prié­taires belges, Isa­belle et Gé­rard. C’est le spot idéal si vous vou­lez par­tir le temps d’un long week-end, entre ham­man, baignade et dé­tente sur la grande ter­rasse en­so­leillée. À par­tir de 120 € la nuit. dar­bi­bine.com

LA AN­TI­GUA

Casa San­to Do­min­go : dé­lice archi. Si­ro­ter une bière lo­cale les pieds dans la piscine et le re­gard vers les vol­cans gua­té­mal­tèques, voi­là ce que j’aime faire à la Casa San­to Do­min­go, un hô­tel, res­tau­rant et musée au coeur d’un bi­jou de l’architecture co­lo­niale tel que La An­ti­gua. Chambre à par­tir de 153 $ (env. 113 €), bière Gal­lo 5 $ (env. 4 €). ca­sa­san­to­do­min­go.com.gt

SAN­TA MA­RIA NAVARRESE

Lan­thia Re­sort : sanc­tuaire pa­ra­di­siaque. Le mo­derne et la tra­di­tion se fondent par­fai­te­ment dans cet en­droit ma­gique per­du entre les bois de l’Oglias­tra et la mer bleue de San­ta Ma­ria Navarrese. Pour une vraie Sarde comme moi, c’est le rêve de pas­ser une nuit dé­pay­sante sans

quit­ter mon pa­ra­dis ita­lien ! En­vi­ron 13 € le plat et 7 € le des­sert. À par­tir de 220 € la chambre Si­li­go Exe­cu­tive. lan­thia­re­sort.com

IBIZA

Sur la plage d’Agua Blan­ca : beach bar. Il faut lon­ger la plage prin­ci­pale vers le sud pour dé­cou­vrir dans une pe­tite anse le bar qui fait tout son charme. Vibe hip­pie et bo­ca­dillos au menu. En­vi­ron 6 € le sand­wich avo­cat-pou­let­fro­mage es­pa­gnol chaud. Mu­ni­ci­pa­li­té de San­ta Eu­la­ria des Riu, Ibiza, Espagne.

SA­GONE

A Pun­ta chez Etienne : paillote se­crète. Grandes ta­blées et pe­tit blanc sont à la carte de cette adresse qui ne sert que du frais. Au bord de l’eau, sur la su­blime, mais néan­moins tran­quille, plage du Lia­mone, c’est l’en­droit idéal pour dé­jeu­ner avant d’em­bar­quer sur le pé­da­lo amar­ré face au res­to. Pois­sons, mar­mite du pê­cheur, cô­te­lettes d’agneau, en­tre­côte au feu de bois... Prix très rai­son­nables. Plage du Lia­mone, sur la route de Sa­gone, Corse-du-Sud (20).

PA­RIS

Da Za­vo­la : gas­tro­no­mie ita­lienne su­bli­mée. Une pe­tite perle d’Ita­lie à cô­té de la ca­thé­drale Notre-Dame. Le dé­cor y est sobre, de­si­gn, et la cui­sine

ex­quise. Ce qu’il faut goû­ter : le Spritz en apé­ri­tif avec l’as­sor­ti­ment de fo­cac­cia ou pia­di­na, la bur­ra­ta à la truffe blanche et aux as­perges, le risotto de sai­son et l’af­fo­ga­to al caffe. J’en sa­live dé­jà ! En­vi­ron 24 € le plat.

da­za­vo­la.com

BARCELONE

Ho­tel Casa Fus­ter : sé­jour hors du temps. Un cinq-étoiles, bi­jou de l’architecture es­pa­gnole, au coeur du quar­tier chic. On y va pour un mo­ment d’ex­cep­tion, pour pro­fi­ter de la piscine sur le toit ou pour fri­mer au bar en si­ro­tant les cock­tails dé­li­cieux. À par­tir de 176 € la nuit. ho­te­les­cen­ter.es/ca­sa­fus­ter

PA­RIS

La Guin­guette de la tour Eif­fel : sur les quais. Un spot en bord de Seine et au pied de la Dame de fer. Dans cette guin­guette, les DJ rem­placent l’ac­cor­déon avec des pro­gram­ma­tions spé­ciales le ven­dre­di soir à par­tir de 19 heures. Ta­pas, ro­sé et su­per­cock­tails (le Sum­mer Fizz, mon pré­fé­ré), un ma­gni­fique en­droit qui donne un mood de va­cances en plein Pa­ris. À par­tir de 10 € le cock­tail, 10 € la planche à gri­gno­ter, dî­ner sur ré­ser­va­tion. Au pied de

la tour Eif­fel, port de Suf­fren, Pa­ris 7.

MAR­SEILLE

Les Ter­rasses du Port : spé­cial sun­set. Un grand com­plexe qui vient d’ou­vrir à Mar­seille face au port au­to­nome, com­po­sés de bou­tiques (dont le Prin­temps) et de nom­breux res­tos. Mais, sur­tout, une im­mense ter­rasse face à la mer avec un cou­cher de so­leil dé­ment sur la baie de Mar­seille.

les­ter­ras­ses­du­port.com

ÎLE DE RÉ

Re Os­trea : dé­lit d’ini­tiés. Un coin de pa­ra­dis au bord de la plage pour dé­gus­ter des fruits de mer en plein air, es­prit ca­bane de jar­din face à l’océan. Site très calme car ac­ces­sible par la piste cy­clable sur le che­min de Saint-Mar­tin. On y dé­guste des huîtres fraîches, des tar­tines de beurre sa­lé, des pla­teaux de lan­gous­tines ac­com­pa­gnées de vin blanc très frais à se dam­ner. En­vi­ron 17 €. Ou­vert du 30 mars à la Tous­saint. Le Vert clos, Saint-Mar­tin-de-Ré (17).

LE 20 : res­to-bar à vin. Un peu en re­trait du centre d’Ars-en-Ré, on s’y rend pour boire un verre (cent ré­fé­rences !), par­ta­ger une ter­rine de foie gras à l’apé­ro ou dé­gus­ter un mer­veilleux tar­tare thaï dans un cadre

cha­leu­reux où se mêlent ob­jets chi­nés et de­si­gn in­dus­triel. Les pro­prié­taires, d’an­ciens bro­can­teurs, ex­posent des ar­tistes graf­feurs toute l’an­née. Concerts tout l’été. En­vi­ron 25 € le re­pas. 9, route de Saint-Clé­ment, Ars-en-Ré (17).

RA­MA­TUELLE

Les Mou­lins de Ra­ma­tuelle : ro­man­tique. Si vous êtes de pas­sage à Saint-Trop’ en amou­reux et que vous cher­chez un peu de calme, cette pe­tite bas­tide vous as­sure une dé­tente ab­so­lue. Idéal pour pas­ser une nuit et dé­gus­ter un menu unique éla­bo­ré avec de bons pro­duits frais ! À par­tir de 120 € la nuit. Menu à 39 € le mi­di, 59 € le soir. ch­ris­tophe-leroy.com

AJAC­CIO

Mo­dern’s Bar : spot tra­di-bran­ché. Tout le monde se connaît ici, mais vous se­rez quand même bien ac­cueillie dans cette gar­gote his­to­rique du port d’Ajac­cio. Com­man­dez une li­queur de myrte et écou­tez les lo­caux un peu bour­rus se plaindre des tou­ristes. Tru­cu­lent ! Env. 4 € la myrte. 2, quai Na­po­léon, Ajac­cio, Corse (20).

CALAFELL

High Ro­cka­billy Fes­ti­val : voyage dans le temps. Fer­mez les yeux, vous êtes à Mem­phis. Les pin-up jivent et boppent avec des beaux mecs gri­més en El­vis. Vers 7 heures du ma­tin, une nuée de fes­ti­va­liers en­joués quitte l’Amé­rique pour la plage im­ma­cu­lée de la Costa Do­ra­da et ses tiki bars à la cool. Oh yeaahhh ! 65 € les 4 jours. Calafell, Tar­ra­gone, Espagne.

LU­ZARCHES

Golf de Mont Grif­fon : sport & far­niente. Le plus grand prac­tice d’Eu­rope, deux par­cours 9 trous,

un 18 trous, un res­tau­rant dé­li­cieux et pas cher, une ter­rasse pour bul­ler en re­gar­dant les gol­feurs, un hô­tel trois étoiles char­mant, le tout à une de­mi-heure de la ca­pi­tale, dans le Val-d’Oise. Pour les Pa­ri­siens qui ne partent pas cet été, pro­fi­tez d’une vraie mise au vert tout en tâ­tant du put­ter dans une am­biance la­dies and gent­le­men. 15 € le for­fait dé­cou­verte de deux heures. golf-ho­tel-mont-grif­fon.fr

BANG­KOK

Siam@Siam : de­si­gn hô­tel. Bé­ton brut, poutres mé­tal­liques, couleurs pé­ta­ra­dantes, art mo­derne à tous les étages : c’est le sé­dui­sant cock­tail pro­po­sé par cet hô­tel thaï­lan­dais do­té des in­dis­pen­sables pis­cines en rooftop et spa. Vue dé­ga­gée sur la ville, en­droit cha­leu­reux et sur­tout blin­dé de tou­ristes étran­gers, no­tam­ment an­glo-saxons : idéal pour ren­con­trer des back­pa­ckers au­tour d’une bière. À par­tir de 70 € la nuit. sia­mat­siam.com

TY­ROL

Hô­tel Stern : le trip Hei­di ? C’est par ici ! Ni­chée au coeur du Ty­rol au­tri­chien, cette mai­son d’hôtes éco­lo, mo­der­ni­sée au fil des gé­né­ra­tions (la der­nière ré­no­va­tion in­clut un sau­na avec vue sur la mon­tagne), est un pa­ra­dis pour les kids – ferme, ty­ro­lienne, nuit dans le foin, bar­be­cue de marsh­mal­lows…. Pour ama­teurs de ran­don­nées ou de far­niente les yeux sur les cimes.

À par­tir de 100 € la nuit. ho­tel­stern.at

DOUAR NENEZ

Au Goû­ter Bre­ton : tue­rie de crêpes. C’est bien simple : vous êtes ici dans la meilleure crê­pe­rie de Bre­tagne. Au moins. Fa­rine de blé noir ou de fro­ment, gar­ni­tures gé­né­reuses et beau­coup de beurre dans tous les cas, c’est in­dé­cent. Choi­sis­sez l’une des trois tables en ter­rasse. Et goû­tez l’hu­mour de Ro­ger, le pa­tron ama­teur de Har­ley Da­vid­son et de rock mé­tal.

Env. 7 € la crêpe. au­gou­ter­bre­ton.com

GE­NÈVE

The Ham­bur­ger Foun­da­tion : spé­cia­li­té de bur­gers. Trois bur­gers frais au choix, mais on n’a pas be­soin de plus ici, dans cette am­biance cool idéale pour une dî­nette entre potes le ven­dre­di soir. Dé­co à la new-yor­kaise, mais plus so­phis­ti­qué qu’un simple “di­ner”. Env. 15 € le bur­ger. the­ham­bur­ger­foun­da­tion.ch/fr/

LYON

Bring Your Mat : Pi­lates au parc. On y va d’abord parce que le parc de la Tête d’Or est un joyau lyon­nais, en­suite parce qu’il offre des pe­louses im­pec­cables pour “pi­la­ter”. La séance ani­mée par Karine, dure une heure, et est sui­vie d’un goû­ter frui­té. 10 € le cours. Ren­sei­gne­ments sur le Fa­ce­book de Pi­lates Lyon Out­door Ses­sion.

VA­LEN­TINE GAS

com­mu­ni­ty ma­na­ger be.com

AU­RÉ­LIE LAMBILLON

rédactrice en chef beau­té

VIO­LAINE SCHÜTZ

chef de ser­vice Vie sty­lée

ALICE CHARAMEL

rédactrice

Piscine et far­niente au pro­gramme de l’Hô­tel Boca Chi­ca

à Aca­pul­co.

ALINE THEIL

pre­mière se­cré­taire de ré­dac­tion

ANNE BIAN­CHI

di­rec­trice de la ré­dac­tion

JOY PIN­TO

chef de ru­brique Beau­té

AN­DRÉA OTTAVIANI

rédactrice mode

L’In­di­go pro­pose des as­siettes raf­fi­nées dans une am­biance feu­trée au coeur de Mumbai, dans le quar­tier de Co­la­ba.

SO­PHIE LABAN

rédactrice mode be.com

Quié­tude, bonne table et plon­geon dans la mer trans­pa­rente au Lan­thia Re­sort à San­ta Ma­ria Navarrese.

AN­NA CER­VO

chef de ser­vice pro­duc­tion

MA­RYSE FÉ­LIX

rédactrice beau­té be.com

ANNE-LAURE GRIVEAU

rédactrice ma­ga­zine

Au Da Za­vo­la, à Pa­ris, la cui­sine ita­lienne est cé­lé­brée, et si vous en vou­lez en­core, il fait aus­si trai­teur !

STÉ­PHA­NIE PONGE-PÉ­COUT

di­rec­trice ar­tis­tique ad­jointe

ISA­BELLE PEY­RUT

rédactrice en chef mode

Am­biance dé­con­trac­tée au Re Os­trea pour dé­gus­ter des huîtres et des lan­gous­tines tout juste pê­chées sur

l’île de Ré.

ANN LOUISE NYLANDER

res­pon­sable shop­ping

DA­VID QUEROLLE

se­cré­taire de ré­dac­tion

MARION GUIOT

rédactrice mode

HOR­TENSE BONAMY

sta­giaire ré­dac­tion

KA­TELL POULIQUEN

rédactrice en chef

LÉO­NIE GWERDER

rédactrice mode

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.