As­tro : l’été de vos amours

AVEC QUEL SIGNE VOTRE COEUR FE­RA-T-IL BOUM ? DE QUOI SE­RONT FAITES VOS VA­CANCES ? D’ES­CA­PADES CLAN­DES­TINES POUR LES TAU­REAU, DE REN­CONTRES ÉLEC­TRIQUES POUR LES VIERGE ; DE SUR­PRISES POUR LES VER­SEAU... VITE, DÉ­COU­VREZ CE QUI VOUS AT­TEND.

Be - - SOMMAIRE -

BÉ­LIER : L’ART DE RÉ­VEILLER ÉROS

Coeur Vos en­ga­ge­ments fa­mi­liaux ou pro­fes­sion­nels vous re­tiennent presque tout le mois de juillet, mais vous y ré­pon­dez de bonne grâce, jus­qu’à ce que votre gé­nie de la ren­contre et de la re­la­tion s’éveille peu à peu et en­flamme au­tour de vous des êtres qui n’at­ten­daient que ce­la.

Jeux amou­reux Fin juillet, dé­but août, vous pour­rez don­ner libre cours à vos fan­tasmes les plus tor­rides, pui­sés dans vos pages pré­fé­rées de la lit­té­ra­ture éro­tique. Vous vous y adon­ne­rez si bien que vous pour­riez vous re­trou­ver com­plè­te­ment ac­cro avant la fin août et même prête à vous en­ga­ger pour deux ans !

Vos signes fé­tiches Le Lion pour ru­gir au So­leil ; le Scor­pion pour les jeux de nuit ; et la Ba­lance pour plus si af­fi­ni­tés !

Vos dates Le 18 juillet, vous pour­riez être sol­li­ci­tée par une nou­velle ren­contre ; le 27 juillet ou­vri­ra de chaudes et pro­met­teuses pers­pec­tives ; jour­née et nuit de pleine Lune du 10 août com­ble­ront vos at­tentes ; votre coeur se­ra em­bra­sé le 18 août, et peut-être em­bar­qué pour long­temps si vous te­nez jus­qu’au 25 août.

TAU­REAU : DES AMOURS LÉ­GÈRES ET CLAN­DES­TINES

Coeur Si vous êtes en­ga­gée dans une re­la­tion amou­reuse du­rable, vous y ap­por­te­rez de la grâce et de la fan­tai­sie en la pi­men­tant d’un éro­tisme in­édit. Si vous êtes libre, cet été se­ra l’oc­ca­sion de vivre des re­la­tions pas­sa­gères aus­si lé­gères qu’in­tenses. Mais pru­dence si vous par­tez à l’étran­ger, pen­sez à pro­té­ger l’es­sen­tiel à tous les ni­veaux.

Jeux amou­reux En juillet, les joutes amou­reuses se­ront d’au­tant plus pas­sion­nées qu’elles n’en au­ront pas l’air. À par­tir de la fin du mois et dès le dé­but d’août, vous de­vien­drez éton­nam­ment exal­tée, comme élec­tri­sée, et une liai­son clan­des­tine pour­rait s’en­suivre jus­qu’à l’au­tomne, voire au-de­là.

Vos signes fé­tiches Le Can­cer pour la lé­gè­re­té pas­sa­gère ; le Sa­git­taire pour em­bra­ser vos nuits ; et le Bé­lier pour des amours ca­chées.

Vos dates Le 19 juillet, un amour se­cret pour­rait se ré­vé­ler ; les 3 et 4 août, at­ten­tion à ne pas vous sen­tir bles­sée puis coin­cée ; les 16 et 17 août, vous fe­rez le plein de chauds sou­ve­nirs ; le 25 août, vous se­rez prête à re­par­tir d’un bon pied.

GÉ­MEAUX : QUIT­TER LES EAUX TROUBLES POUR DES PLAGES LU­MI­NEUSES

Coeur Si ce­la n’a pas en­core été fait, le temps est ve­nu de pré­fé­rer une ami­tié amou­reuse flam­boyante et pro­met­teuse à une pas­sion trouble et dou­lou­reuse. Ce­la de­vien­dra évident à me­sure qu’avan­ce­ra l’été, si bien que vous vous re­trou­ve­rez cham­bou­lée et trans­for­mée à la fin août par un amour re­nou­ve­lé, aus­si sin­gu­lier qu’in­at­ten­du.

Jeux amou­reux Vous avez l’oc­ca­sion de pas­ser de l’ombre à la lu­mière, du tour­ment à la lé­gè­re­té, d’une sombre sou­mis­sion à des pas­sions plus saines, à une voie où le corps et l’âme sont en­fin ré­con­ci­liés pour vous conduire plus haut et plus loin... Qu’es­pé­rer de mieux ?

Vos signes fé­tiches Le Ca­pri­corne et ses liai­sons dan­ge­reuses s’ef­facent ; la Ba­lance entre en scène pour l’amour­pas­sion ; à moins que ce ne soit le Bé­lier pour l’amour créa­teur.

Vos dates Dès le dé­but juillet, vous sen­tez l’ap­pel du nou­veau, mais l’an­cien vous re­tient jus­qu’au 6 ; la voie est libre en­suite ; le 18 juillet, sui­vez votre in­tui­tion ; le 3 août, si ir­ri­tant pour cer­tains, vous ou­vri­ra de belles op­por­tu­ni­tés ; les 14 et 15 août culmi­ne­ront de pro­messes.

CAN­CER : MISEÀ NU !

Coeur Si vous n’avez pas en­core en­tre­pris le re­nou­veau amou­reux au pro­gramme de cette an­née, l’été vous en four­ni­ra l’oc­ca­sion, voire l’obli­ga­tion, et de ma­nière ra­di­cale. Vous n’al­lez plus pou­voir ca­cher vos sen­ti­ments vé­ri­tables ou don­ner le change au-de­là de la mi-juillet et le reste de l’été va mettre à nu gra­duel­le­ment ce qui est au­then­tique et ce qui est fac­tice dans vos amours.

Jeux amou­reux Le meilleur ter­rain pour cette dé­cou­verte est ce­lui d’Éros, là où il n’y a plus rien à ca­cher et tout à ima­gi­ner. Votre lé­gen­daire fan­tai­sie de Can­cer vous en­ga­ge­ra dans les plus beaux jeux sexuels que vous ayez connus, ceux qui dé­pouillent de l’in­utile, pu­ri­fient des fausses pu­deurs et amènent à l’es­sen­tiel de soi.

Vos signes fé­tiches Le Bé­lier pour vous ré­vé­ler ; le Ver­seau peut s’y mettre aus­si ; le Lion pour ra­mas­ser la mise.

Vos dates Le 11 juillet, vous pour­riez rompre avec une re­la­tion dé­pas­sée ; les 15 et 16 juillet, vous en­tre­voyez une nou­velle di­rec­tion ; le 18 est bon pour se dé­ci­der ; le 24 juillet, c’est l’ap­pel du coeur et du corps, et tout le mois d’août pour en ex­pé­ri­men­ter la fu­sion.

LION : DES AMOURS DIGNES DE L’OLYMPE

Coeur Ju­pi­ter, le dieu des dieux, l’éter­nel amou­reux de toutes les humaines qu’il ad­mire du haut de son Olympe, avant de les sé­duire, entre dans votre signe juste au mo­ment de votre an­ni­ver­saire. Voi­là un été rare qu’il fau­dra sa­vou­rer, car pa­reille grâce ne re­vient que tous les douze ans et, en­core, ja­mais avec au­tant de fougue. Bien uti­li­ser la pre­mière moi­tié de juillet pour faire le point sur vos sen­ti­ments qui sont en­core dans l’ombre ou peu éveillés, pour être prête du jour au len­de­main.

Jeux amou­reux Si votre amant connaît l’art du dé­gui­se­ment tel Ju­pi­ter, alors vous pour­rez jouer sans masque et vous lais­ser al­ler dans cet élan créa­teur et ré­gé­né­rant. Si­non, pour­quoi ne pas ima­gi­ner des ébats cos­tu­més se­lon les hu­meurs de votre coeur ?

Vos signes fé­tiches Le Sa­git­taire avec son grand des­trier ; le Bé­lier sous les traits d’un bel étran­ger ; un ou plu­sieurs Pois­sons vous en­traî­ne­ront dans leur bain éro­tique.

Vos dates Le 16 juillet, soyez prête pour le D-Day. Le 24 juillet, lais­sez-vous em­bar­quer pour des cieux olym­piens ; la pleine Lune du 10 août consa­cre­ra la ren­contre de votre été ; le 25 août, vous se­rez prête à vous en­ga­ger pour deux ans et plus si af­fi­ni­tés.

BA­LANCE : CAP SUR L’INSOLITE

Coeur De fausses loyau­tés fa­mi­liales ou so­ciales ont em­poi­son­né votre vie amou­reuse dans la pre­mière moi­tié de 2014, au risque de ra­ter l’âme soeur ou de mettre à mal toute re­la­tion. Si vous n’avez pas en­core ten­té de nou­velles ex­pé­riences, le mo­ment est ve­nu grâce à de chaudes ren­contres in­at­ten­dues, qui vous fe­ront en­fin tour­ner la tête dans la bonne di­rec­tion.

Jeux amou­reux Votre ter­rain de jeu est mul­tiple et éten­du, ex­plo­rez-le avec gour­man­dise : sieste lan­gou­reuse et pro­lon­gée dans la pé­nombre, joutes las­cives sur une plage dé­serte, au rythme du re­flux de la mer, si­lence ma­jes­tueux d’une yourte sous l’im­men­si­té étoi­lée, danse las­cive en plein so­leil, corps à corps en­dia­blés toute la nuit, la sen­sua­li­té est au ren­dez-vous.

Vos signes fé­tiches Sui­vez un Bé­lier qui vous en­traî­ne­ra au-de­là de vos es­pé­rances ; croyez un Ver­seau s’il vous parle d’amour ; mé­fiez-vous du Ca­pri­corne qui risque de dé­chaî­ner de sombres pas­sions.

Vos dates Mé­di­tez à la pleine Lune du 12 juillet pour faire le point ; le 20 juillet, ré­veillez votre flamme en­dor­mie ; le 27 juillet, fuyez vers d’autres ho­ri­zons. Les 1er et 2 août pro­mettent une ren­contre fas­ci­nante qui pour­rait se pro­lon­ger jus­qu’au 14 août dans les feux de la pas­sion.

VIERGE : RAL­LU­MER LE FEU

Coeur Cet été se­ra l’oc­ca­sion rê­vée d’ho­no­rer la pro­messe de votre an­née : ral­lu­mer le feu ! Le so­leil d’été met en lu­mière les rou­tines qui ont as­som­bri votre coeur, et c’est dans l’ombre tiède des nuits que vous ré­vé­lez votre vé­ri­table na­ture, plus joyeuse qu’il n’y pa­raît et réel­le­ment in­ven­tive. Vous dis­sol­vez les charges et les sou­cis dans l’eau bien­fai­sante, et vous vous res­sour­cez au coeur de vous-même.

Jeux amou­reux Vous au­rez l’oc­ca­sion de ré­veiller le gé­nie amou­reux de votre amant, et de dé­cou­vrir le vôtre en même temps. Et si vous êtes seule, une chaude et ma­gni­fique ren­contre s’offre à vous, sai­sis­sez-la ! Si vous osez vous li­bé­rer des re­te­nues et des conven­tions, vous at­tein­drez des som­mets amou­reux in­at­ten­dus.

Vos signes fé­tiches Le Bé­lier pour­rait être cet amant pas­sion­né et in­ven­tif ; le Lion sur­git en août pour vous en­traî­ner dans son antre ; conti­nuez à vous mé­fier des ri­gueurs en­nuyeuses du Ca­pri­corne.

Vos dates Mi-juillet pour vous élan­cer vers d’autres ho­ri­zons ou par­faire vos pré­pa­ra­tifs ; le 18 juillet, ou­vrez l’oeil à toute op­por­tu­ni­té ! Fin juillet tout est pa­ré pour lar­guer les amarres, et le 25 août, vous ver­rez votre monde sous un autre angle.

SCOR­PION : UN AMOUR DES MILLE ET UNE NUITS

Coeur Après ce pre­mier dé­but d’an­née ha­ras­sant, où vous avez te­nu bon au mi­lieu des tem­pêtes, dès la mi-juillet vous al­lez vous lais­ser cou­ler dans la dou­ceur ra­fraî­chis­sante d’un amour bien­fai­sant qui vous por­te­ra au zé­nith à la fin du mois. Soit c’est une confir­ma­tion, soit le dé­but d’une re­la­tion qui s’épa­noui­ra au grand jour dans les mois à ve­nir.

Jeux amou­reux L’heure est à la lé­gè­re­té, à l’in­ven­tion, au chan­ge­ment. N’hé­si­tez pas à sur­prendre, en pro­po­sant des ren­dez­vous in­édits, en dé­ployant un art amou­reux ins­pi­ré de phi­lo­so­phies éro­tiques d’Orient ou d’Oc­ci­dent. Vi­vez tous vos rêves dignes des “Mille et une nuits” !

Vos signes fé­tiches Les Pois­sons pour le plein so­leil ; les Gé­meaux pour les nuits chaudes d’août et pour­quoi pas un vrai Lion pour la du­rée ?

Vos dates Dès le 16 juillet, met­tez votre amour au goût de l’été ; la der­nière se­maine de juillet échauf­fe­ra votre coeur et votre corps ; les 15 et 16 août, en­rou­lez­vous dans la pas­sion ; le 25 août, vous pour­riez en­vi­sa­ger la si­tua­tion bien au-de­là de cet été.

SA­GIT­TAIRE : EM­BRA­SE­MENT DE L’AUBE AU COU­CHER

Coeur L’amour était dé­jà au ren­dez-vous de votre vie de­puis le dé­but d’an­née, mais s’il a du re­tard ou s’il est en­core tiède, voi­là l’oc­ca­sion de le ra­vi­ver avec éclat. Dès les 17 et 18 juillet, l’en­trée de Ju­pi­ter dans le signe so­laire, va mettre le feu aux poudres, si bien qu’avant la fin juillet vous se­rez prise dans un vé­ri­table tour­billon d’amour. Que dire de toute la pre­mière quin­zaine d’août où vous ne des­cen­drez de votre sep­tième ciel que pour très vite y re­mon­ter ?

Jeux amou­reux Ils sont au ren­dez-vous de cet été qui est réel­le­ment ce­lui de vos amours, comme vous n’en avez pas connu de­puis long­temps. Ou­vrez-vous à tous les ima­gi­naires lan­gou­reux, goû­tez aux nuits blanches et ex­pé­ri­men­tales, ou à la lu­mière feu­trée d’un après-mi­di en chambre.

Vos signes fé­tiches Le Bé­lier pour vous ins­pi­rer et vous sé­duire ; le Can­cer pour les jeux de la pas­sion et du ha­sard ; les Pois­sons pour vous re­ti­rer dans vos trente-sixième des­sous.

Vos dates Est-ce utile de le re­pré­ci­ser ? Tout est bon cet été, mais re­te­nez bien le 11 août.

CA­PRI­CORNE : LE MEILLEUR DES AMANTS

Coeur Si vous avez un com­pa­gnon, il va se ré­vé­ler le meilleur des amants, à moins que ce ne soit vous qui le ré­vé­liez ! Si vous êtes un coeur so­li­taire et es­seu­lé, l’heure se­ra aux ren­contres aus­si ar­dentes qu’éphé­mères et lé­gères. Elles vous lais­se­ront toute pim­pante et ra­gaillar­die à l’is­sue de l’été.

Jeux amou­reux Je­tez-vous dans les tour­billons vo­lup­tueux de la pas­sion pas­sa­gère et par­ta­gée sans ar­rière-pen­sée. Vous fi­ni­rez par me­ner la danse, tant votre ima­gi­na­tion est fé­conde lorsque vous avez fen­du votre ar­mure de Ca­pri­corne.

Vos signes fé­tiches Le Bé­lier pour une ren­contre sur­prise ; la Ba­lance pour s’en­vo­ler très haut ; mais au­cun signe ne sur­pas­se­ra le Lion pour éveiller votre fougue amou­reuse.

Vos dates Les 11 et 12 juillet, ou­vrez grand votre coeur en­dor­mi ; le 16 juillet, osez vous aven­tu­rer vers des ter­ri­toires in­con­nus ; le 24 juillet, ne ra­tez pas l’amant ma­gni­fique ; jus­qu’au 2 août, lais­sez-le vous com­bler ; le 8 août, at­ten­tion aux fas­ci­na­tions mor­bides ; mi-août, lais­sez-vous em­por­ter par un tour­billon pas­sion­nel.

VER­SEAU : REN­CONTRES SUR­PRISES

Coeur Bien que le travail vous ac­ca­pare en­core une bonne par­tie de juillet, vous gout­te­rez l’op­por­tu­ni­té de ren­contres for­tuites mais éblouis­santes, sans avoir à les re­cher­cher. Mais vous ne les sus­ci­te­rez que si vous prê­tez l’oreille et ou­vrez l’oeil ! Ce­la pour­rait vous ex­fil­trer d’une sombre his­toire qui vous hante de­puis le dé­but de l’an­née et qui vous a mise en dan­ger. Fin août, vous sau­rez alors comment vous en­ga­ger du­ra­ble­ment.

Jeux amou­reux En­vi­sa­gez des ren­dez-vous secrets, au coeur même de votre quo­ti­dien, entre deux oc­cu­pa­tions. Même courts, ils n’en se­ront pas moins in­tenses et brû­lants et vous dé­bor­de­rez d’ima­gi­na­tion pour en trou­ver le lieu puis le mo­ment et en­fin pour les ho­no­rer. Si­non, faites confiance à votre par­te­naire du mo­ment.

Vos signes fé­tiches Le Bé­lier et la Ba­lance se­ront des par­te­naires pro­vi­den­tiels ; le Lion ou le Scor­pion pourraient vous ac­cro­cher plus du­ra­ble­ment ; mé­fiez-vous du Ca­pri­corne en em­bus­cade, tou­jours prêt à vous mettre le grap­pin des­sus.

Vos dates Mi-juillet se­ra chaud ; le 23 juillet, pas­sion­né, et le 18 août, en­flam­mé. Le 25 août, vous sau­rez à qui vous en te­nir.

POIS­SONS : DES ABÎMES AUX SOM­METS

Coeur Votre coeur est tou­jours en ef­fer­ves­cence, en quête d’ab­so­lu. Cet été vous ac­cep­te­rez sans doute l’ab­so­lu re­la­tif car il faut bien que le corps exulte ! C’est jus­te­ment en ra­bais­sant quelque peu votre idéal que vous vous trou­ve­rez ter­ras­sée, sub­mer­gée par une vague d’amour ve­nue des fins fonds de l’Uni­vers et de la Terre. Vous vi­vrez alors peut-être une vé­ri­table gué­ri­son par l’amour.

Jeux amou­reux Vous les ap­pré­cie­rez tous, même les plus fous. Vous pour­riez ren­con­trer un maître en art amou­reux qui vous ini­tie­ra. Si­non, la lit­té­ra­ture éro­tique en re­gorge et sau­ra vous ins­pi­rer. Puis lais­sez-vous gui­der par votre in­tui­tion lé­gen­daire et par votre ima­gi­naire abys­sal.

Vos signes fé­tiches Les Can­cer et Ca­pri­corne vous en­traî­ne­ront par le fond tan­dis que les Scor­pion vous fe­ront goû­ter des som­mets ; un Vierge, moins sage qu’il n’y pa­raît, pour­rait ra­mas­ser la mise !

Vos dates Les 24 et 25 juillet pour choi­sir la bonne des­ti­na­tion ; le 4 août, at­ten­tion aux dés­illu­sions ; le 12 août, pour une gué­ri­son du coeur qua­si mi­ra­cu­leuse ; le 21 août, pour confir­mer ou vous ou­vrir à d’autres pos­si­bi­li­tés tout aus­si pro­met­teuses.

PAR FAN­CHON PRADELIER-ROY. ILLUS­TRA­TIONS GWEN LE GAC

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.