AC­TI­VI­TÉS PHY­SIQUES ET SPOR­TIVES

S’ap­pli­quer de la crème so­laire ne compte pas.

Be - - PRECIOUS -

ÇA SE FAIT On en connaît qui passent l’été ar­ri­mées à leur tran­sat, à ju­rer à leur conscience qu’elles na­ge­ront jus­qu’à la bouée, mais de­main, parce que le cou­rant est dan­ge­reux au­jourd’hui. Au bout de qua­ran­te­huit heures, leur conscience hausse les épaules, et au bout de trois se­maines de piz­zas-mo­ji­to, leur maillot re­fuse de les conte­nir. Plu­tôt que de faire ap­pel à la conscience, in­vo­quons ce fait étrange mais prou­vé : on bronze mieux de­bout, en s’ac­ti­vant. Par ailleurs, de­bout et ac­tive, on est plus re­pé­rable par le tou­riste aus­tra­lien qu’al­lon­gée et inerte. Plus sexy, éga­le­ment.

ÇA SE FAIT PAS Si la der­nière fois qu’on a pra­ti­qué un sport c’était la ma­relle, on ne se met pas tout de suite au ki­te­surf. Faire un ef­fort, c’est louable, faire in­ter­ve­nir les se­cou­ristes parce qu’on a pré­ten­du sa­voir plon­ger comme Jean-Marc Barr dans

“Le Grand Bleu” alors qu’on a peur de se noyer quand on se lave les che­veux, c’est in­utile. ÇA SE FAIT VRAI­MENT PAS Être trop spor­tive peut être désa­gréable, sur­tout pour l’en­tou­rage qui se contente de rou­ler ses clopes. On ne fait donc pas ses cent pompes de­vant tout le monde, pas plus qu’on fait sa Se­re­na Williams, à comp­ter les points et crier “FAAAAAAAAUTE !” si l’autre frôle la balle avec un doigt.

Ça se fait Ales­san­dra Am­bro­sio s’adonne joyeu­se­ment à un jeu ri­di­cule.

Ça se fait pas

Va­nes­sa Hud­gens maî­trise moyen­ne­ment

le paddle.

Ça se fait vrai­ment pas Hei­di Klum as­sor­tit son débardeur à son vé­lo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.