Ve­ja, un nou­veau souffle pour l’Ama­zo­nie

Be - - MODE -

Pion­nière de l’éco­lo-cool en France, la marque a de­man­dé à la top bri­tan­nique Li­ly Cole de des­si­ner les mo­tifs d’une col­lec­tion de bas­kets en édi­tion li­mi­tée*. Elle nous dit tout.

Vos im­pri­més s’ins­pirent de la faune et de la flore de la fo­rêt ama­zo­nienne, pour­quoi ?

J’ai dé­cou­vert cet en­droit en 2012, lors d’un voyage. S’y pro­me­ner seule a été une des ex­pé­riences les plus pro­fondes de mon exis­tence, tout comme na­ger dans l’Ama­zone. C’est comme être dans le ventre du monde, plein de vie et de sons. Mais, alors que je me sen­tais si vi­vante, j’ai pris conscience de la fra­gi­li­té de cette fo­rêt, et j’ai dé­ci­dé de m’en­ga­ger pour elle. Elle pro­duit tout de même 20 % de l’oxy­gène que nous res­pi­rons !

Et le di­no­saure que l’on peut aus­si voir sur les bas­kets, d’où vient-il ?

J’ai vou­lu rap­pe­ler la fra­gi­li­té des es­pèces vi­vantes, dont nous consi­dé­rons trop souvent l’exis­tence comme ac­quise.

Pour­quoi choi­sir la mode comme moyen d’ac­tion ?

Parce que c’est une aide concrète. Ve­ja, qui uti­lise du ca­ou­tchouc is­su de la fo­rêt pour les se­melles de ses chaus­sures, montre une autre va­lo­ri­sa­tion éco­no­mique de la jungle que la vente du bois ou d’autres modes d’ex­ploi­ta­tion des­truc­teurs. Ce­la en­cou­rage les lo­caux à ne pas par­ti­ci­per à la dé­fo­res­ta­tion et à se lan­cer dans la ré­colte de la sève des hé­véas. De l’autre cô­té de la pla­nète, ce­la rend les choses plus simples, n’im­porte qui peut par­ti­ci­per à la pro­tec­tion de la fo­rêt (mais aus­si de notre pla­nète car cette dé­fo­res­ta­tion est res­pon­sable d’une par­tie des émis­sions de di­oxyde de car­bone mon­diales) par un simple acte d’achat. Le biais de la mode per­met alors de mettre la lu­mière non seule­ment sur un pro­blème, mais aus­si d’ap­por­ter une so­lu­tion.

*Col­lec­tion Ve­ja, en as­so­cia­tion avec Sky Rain­fo­rest Res­cue (par­te­na­riat entre la té­lé­vi­sion an­glaise Sky et le WWF contre la dé­fo­res­ta­tion au Bré­sil) et Li­ly Cole, en toile de co­ton bio­lo­gique et ca­ou­tchouc sau­vage d’Ama­zo­nie, à par­tir de 69 € sur ve­ja-store. com. Pour chaque paire ven­due, Sky fait un don de 10 £ pour la sau­ve­garde de la fo­rêt ama­zo­nienne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.