Oo­na O’Neill : Char­lie’s An­gel

LE BEIG­BE­DER NOU­VEAU BRODE SUR LE BREF CRUSH ENTRE J.D. SALINGER ET OO­NA O’NEILL, FU­TUR MA­DAME CHA­PLIN.

Be - - SOMMAIRE - — GA ËL L E BELLEGO

écembre 1977, un ma­tin cha­grin au-des­sus du lac de Ge­nève : une femme de 52 ans, fou­lard noir noué, lu­nettes de so­leil, se penche sur un cer­cueil. Oo­na O’Neill rend hom­mage au plus culte des va­ga­bonds, Char­lot, qui ve­nait de rendre l’âme et sa canne, un soir de Noël. Peu la connaissent. Elle fut pour­tant celle, la seule, qui réus­sit à ca­na­li­ser un Casanova bouillon­nant, au­quel on prê­tait deux mille maî­tresses avant leur ren­contre trente-cinq ans plus tôt. On ne sait quelle mouche a pi­qué Fré­dé­ric Beig­be­der. Pour­quoi ti­rer un ro­man de ren­trée de cette femme dis­crète ? D’au­tant que l’au­teur de “L’amour dure trois ans” s’at­tache à ce dé­tail : une liai­son éclair et ado­les­cente avec J.D. Salinger en 1941... C’est elle qui lui au­rait ins­pi­ré son “At­trape-Coeurs”. Un titre qui lui va comme un charme. Car Oo­na O’Neill, pom­mettes hautes, sou­rire ra­dieux, est un piège à (vieux) messieurs. Beau­coup y voient la re­cherche du père. Car le sien, Eu­gene O’Neill, dra­ma­turge et prix No­bel de lit­té­ra­ture, pré­fé­rait l’ivresse de l’écri­ture et du bour­bon aux pro­me­nades en fa­mille. Oo­na a 3 ans quand il di­vorce et dis­pa­raît du pay­sage. En 1943, à 18 ans tout rond, Oo­na se fait ma­ra­bou­ter par une star sur le dé­clin. Trente-sept ans les sé­parent. Charles Cha­plin, trois ma­riages au comp­teur et une ré­pu­ta­tion de se­rial lo­ver, lui pro­pose des cours d’ac­ting. Leur ma­riage du­re­ra bien plus de trois ans. À 19 ans, elle tombe en­ceinte, sept en­fants sui­vront. Le tour­billon des mon­da­ni­tés, entre Gar­bo et Ein­stein, fe­ra vite place à l’op­probre. Cha­plin, soup­çon­né de com­mu­nisme, s’exi­le­ra à Londres, puis en Suisse où tom­be­ra l’ul­time car­ton “The End”. Oo­na ne s’en re­met­tra pas, trem­pant – comme son père – sa mé­lan­co­lie dans l’al­cool. “Oo­na & Salinger”, de Fré­dé­ric Beig­be­der (éd. Gras­set).

D

Trente-sept ans d’écart et trente-quatre ans d’amour entre Char­lie Cha­plin et Oo­na O’Neill.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.