1 fille/5 looks

PLAS­TI­CIENNE, NOE­MI, 28 ANS, EST AUS­SI LA DI­REC­TRICE AR­TIS­TIQUE DE RA­DIOOOO.COM. CHINEUSE PRO­FES­SION­NELLE, ELLE NOUS OUVRE SON DRES­SING D’ÉTÉ.

Be - - SOMMAIRE -

À qui vo­le­riez-vous le conte­nu de son ar­moire ? À Ju­liette dans “Et Dieu créa la femme” de Ro­ger Vadim et à Ma­rianne dans “Pierrot le fou” de Jean-Luc Go­dard. La pièce que vous re­gret­tez ne pas avoir ache­tée ? Une robe de com­mu­nion des an­nées 50 trou­vée dans une brocante à Gruissan. Votre plus grand coup de bluff ? Une su­blime robe de soirée 70s trou­vée à New York. Votre

créa­teur pré­fé­ré ? Je n’en ai vrai­ment pas. Ce sont des pièces hors du temps de­ve­nues uniques qui m’in­ter­pellent. Ce que j’aime, c’est le cadre dans le­quel ces pièces ont été por­tées avant, la fonc­tion­na­li­té qu’elles ont pu avoir dans leur pre­mière vie, et comment je les ré­in­ter­prète au­jourd’hui. Votre pro­chain achat ? Au­cune idée. C’est tou­jours par ha­sard que l’on trouve les choses les plus sur­pre­nantes. — PRO­POS R ECUEILLIS PAR AN­DRÉA OTTAVIANI

DI­MANCHE EN­SO­LEILLÉ J’ai énor­mé­ment de pièces bleues, j’adore por­ter ce com­bi-short Mar­gaux Lonn­berg. J’ai mal­heu­reu­se­ment cra­qué la cou­ture en ou­vrant ma va­lise, je suis ca­tas­tro­phée. Com­bi-short, Mar­gaux Lonn­berg. Chaus­settes, American Apparel. San­dales com­pen­sées, Maje.

UNE JOUR­NÉE À L’ATE­LIER Après une re­cherche achar­née, j’ai en­fin trou­vé ce pa­nier à la brocante de la rue de Bre­tagne, à Pa­ris. À l’ori­gine, il ser­vait pour les pique-niques, au­jourd’hui il est très pra­tique pour mettre mes des­sins. Tu­nique per­so. San­dales com­pen­sées, Sur­face to Air.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.