FAFAUXSUMERISM

Be - - TOUT DE SUITE - — ANNE-LAURE GRIVEAU

LES 14-34 ANS IN­VENTENT LE AIR SHOP­PING EN SUCCOMBANT AU FAUXSUMERISM.

“Ajou­ter à mon pa­nier”, “ajou­ter à mon pa­nier”, “ajou­ter à mon pa­nier”, puis le sup­pri­mer. Voi­ci la nou­velle fa­çon de shop­per. Une étude amé­ri­caine d’avril der­nier* montre que la gé­né­ra­tion Millen­nial (née entre 1980 et 2000) pré­fère lé­cher la vi­trine de son écran plu­tôt qu’ache­ter. Ces jeunes gens sont vus comme des “na­vi­ga­teurs plus que des ache­teurs”. La crise est évi­dem­ment à l’ori­gine du phénomène des air shop­pers qui, dé­jà ha­bi­tués au manque de de­niers, pré­fèrent s’amu­ser à wi­sh­lis­ter plu­tôt qu’à pleu­rer. L’étude avance même qu’en­re­gis­trer un item pro­vo­que­rait le même plai­sir que le payer. De­ve­nue une source d’amu­se­ment à part en­tière, le fauxsumerism per­met de se pro­je­ter, un peu comme lorsque l’on joue à la pou­pée. Nou­vel en­ter­tain­ment, l’e-com­merce vir­tuel est aussi une fa­çon de dé­cou­vrir des pro­duits et se créer des murs d’ins­pi­ra­tion. Faux­su­mers, mais vraie ten­dance. *Source : The In­tel­li­gence Group.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.