LA VIE EN EMOJI

Be - - TOUT DE SUITE - —ANNE-LAURE GRIVEAU

MEELLES ONT D’ABORD CO­LO­NI­SÉ NOS SMS. LES ÉMOTICÔNES S’ÉCRIVENT

DÉ­SOR­MAIS DANS LA MODE OU SUR SCÈNE.

ode, dé­co, concerts de Ka­ty Per­ry : après avoir en­va­hi nos SMS, les “fri­mousses”, comme vou­drait nous le faire dire la loi fran­çaise, dé­barquent dans le monde réel. Cous­sins “yel­low faces” ou “poo” – la cé­lèbre crotte émo­ti­cône – (chez Trow­boy), réa­li­sa­tions ar­ty, ils sont par­tout. Dans son pro­jet Emoji IRL.LOL., la de­si­gner Li­za Nel­son les re­crée avec des ob­jets réels tan­dis que la jour­na­liste Mol­ly Mul­shine a réa­li­sé la vidéo d’un dia­logue ponc­tué d’émoticônes ges­tuelles. Dans le monde de la mode, Je­re­my Scott avait ou­vert le bal avec les T-shirts Emoji de sa col­lec­tion homme A/H 2012-2013. Vic­to­ria’s Se­cret lui a em­boî­té le pas en no­vembre der­nier avec sa scé­no­gra­phie “Yel­low Is the New Black” et vogue.com pro­pose une sé­rie in­ti­tu­lée “Dress Like Your Fa­vo­rite Emoji” dans la­quelle on re­trouve la robe de la dan­seuse de fla­men­co et le maillot de bain rose à pois. “Fa­shion sta­te­ment” iro­nique de­puis sa grande époque des 90s, le pic­to­gramme de­vient en­core plus drôle lorsque Ka­ty Per­ry fait flot­ter un bal­lon géant en forme de crotte au-des­sus du public pen­dant son Pris­ma­tic World Tour. La chan­teuse avait dé­jà uti­li­sé les emoji dans le clip de “Roar”. La der­nière ac­ti­vi­té ma­nuelle bran­chée : pim­per ses photos grâce à des ap­plis comme Insta Emoji. Likes as­su­rés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.