CO­LOR CON­TROL

Be - - SOINS - Le prin­cipe À la carte

Ca­mou­fler mais aus­si cor­ri­ger les taches et les rou­geurs. La CC cream res­semble à une crème tein­tée, dou­blée d’ac­tifs des­ti­nés à ré­gu­ler les désordres pig­men­taires. Si, en Asie, les femmes traquent les taches et veulent cla­ri­fier leur teint, en France, la pre­mière pré­oc­cu­pa­tion cu­ta­née reste les rou­geurs. Ces for­mules cou­vrantes mais aé­riennes per­mettent de ga­gner du temps. La preuve : même si 63 % des Fran­çaises se plaignent de ce flush dis­gra­cieux, elles ne sont qu’une sur dix à uti­li­ser un soin spé­ci­fique. Un deux-en-un, c’est ce qu’il nous fal­lait ! Si ce n’est pas as­sez cou­vrant, ajou­tez un fond de teint. Une Ja­po­naise vous di­rait que c’est un bou­clier sup­plé­men­taire.

Cette crème à base d’eau ther­male de La Ro­chePo­say et d’Am­bo­phé­nol (l’ac­tif an­ti­rou­geurs par ex­cel­lence) apaise les peaux ré­ac­tives. Elle peut même éteindre les in­cen­dies cu­ta­nés. Do­tée d’un SPF 30 qui pro­tège l’épi­derme des agres­sions qui perturbent la pig­men­ta­tion et en­ro­bée de pig­ments élas­tiques qui ca­mouflent les im­per­fec­tions, elle a tout bon. Ro­sa­liac CC Crème, La Roche-Po­say, 19,70 € (9). Ce soin tein­té ren­ferme des pig­ments mi­né­raux ca­pables de flou­ter les im­per­fec­tions, as­so­ciant un cock­tail dé­ton­nant de spi­ru­line, qui ré­veille et dope l’épi­derme. Cet élixir teint frais se double d’un des plus puis­sants an­ti­oxy­dants (l’As­taxan­tine) et d’un SPF 25. Skin-Best CC Cor­rec­teur Cou­leur An­ti-Fa­tigue, Bio­therm, 29 € (10).

*sadha­na.cc **Source : L’Oréal H&B Stu­dy – Ip­sos, 2012.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.