PLUS C’EST LONG PLUS C’EST BON ?

Big Bike Magazine - - Édito - Ar­naud Lar­ran­da­bu­ru

L’adage est vieux, presque au­tant que les pro­jets de bike en 29’’ en DH. Mais alors que ces der­niers sont de­ve­nus réa­li­té à Lourdes, pour la pre­mière manche de la coupe du monde, on a en­core de forts doutes quant à la vé­ra­ci­té du pre­mier… Cer­tains disent que ce n’est pas la taille qui compte mais plu­tôt la fa­çon de s’en ser­vir, d’autres af­firment que lors­qu’on a les deux, on est un peu le roi du monde. Ou de la mon­tagne en ce qui nous concerne. Et force est de leur don­ner rai­son, les grands vé­los aux mains de grands pi­lotes (ne l’ou­blions pas), ont fait mouche au pic du Jer, à tel point que les marques qui n’ont pas en­core de grandes roues dans leurs car­tons se posent de sé­rieuses ques­tions. Avec San­ta Cruz, Trek et Com­men­çal qui dé­gainent, plus une flo­pée d’autres qui n’en sont pas bien loin, c’est tout le pad­dock qui vient à fré­mir. A dé­faut du ri­der lamb­da, qui se contente de blê­mir. Ou rou­gir, de co­lère. En ef­fet, s’il est in­dé­niable que les bikes en 29’’ vont grat­ter des se­condes par­tout en coupe du monde, il est tout aus­si clair qu’ils sont as­sez avares en sen­sa­tions. Plus de vi­tesse contre moins de res­sen­ti au pi­lo­tage, pas sûr que le consom­ma­teur fi­nal s’y re­con­naisse. Et ra­jou­ter de nou­veaux stan­dards et équi­pe­ments, dans une offre dé­jà si dense qu’on s’y perd, non, ce n’est dé­fi­ni­ti­ve­ment pas une bonne nou­velle pour la masse des VT­Tistes. D’où les mil­liers de com­men­taires acerbes sur les ré­seaux so­ciaux ou dans les bons vieux fo­rums de sites web. Pour­tant, il faut se gar­der de ti­rer à vue : le 29’’ ar­rive comme une simple ré­ponse à l’évo­lu­tion de la DH en com­pé­ti­tion. Les pistes s’élar­gissent, elles de­viennent plus droites aus­si, les marques tra­vaillent donc sur des so­lu­tions per­met­tant de ga­gner en vi­tesse et en sta­bi­li­té. L’UCI n’ayant ja­mais lé­gi­fé­ré quant au stan­dard de roues à uti­li­ser sur les com­pé­ti­tions pla­cées sous son égide, on ne peut pas vrai­ment en vou­loir aux teams de ten­ter le coup. Quant à notre peur de voir des DH en 29’’ tuer nos 27,5’’, comme ces mêmes 27,5’’ ont étrillé les 26’’ ? Eh bien à cha­cun de se rap­pe­ler sa ré­ac­tion à l’ar­ri­vée du 27,5. Toute aus­si mi­ti­gée cer­tai­ne­ment, alors qu’au­jourd’hui le consen­sus en la ma­tière est to­tal. Alors avant de hur­ler au loup, conten­tons nous d’ob­ser­ver comment la vi­trine de la DH va in­fluen­cer le mar­ché. Es­pé­rons aus­si avoir droit à une offre in­tel­li­gente : pour­quoi pas des 29’’ pour les com­pé­ti­teurs et les grandes tailles de cadres, du 27,5’’ pour ceux qui n’ont pas en­vie de sa­cri­fier leurs sen­sa­tions sur l’au­tel de la per­for­mance. Et puis es­sayons, au fi­nal ça peut nous plaire un 29’’. Mais sur­tout qu’on nous donne le choix, pas comme ce qui s’est pas­sé avec le 26’’. Parce que quand c’est long et que c’est pas bon, vrai­ment, c’est l’en­fer…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.