Au­ris

en Oisans

Big Bike Magazine - - TRIP -

OU­VER­TURE DU 8 JUILLET AU 26 AOÛT 2017 DE 9H30 À 12H15 ET DE 14H À 16H45 DE 1600 À 1900 M AU­RIS EN OISANS EST IDÉA­LE­MENT SI­TUÉ ENTRE DEUX DES PLUS GRANDS DO­MAINES VTT DES ALPES, L’ALPE D’HUEZ AVEC QUI ELLE PAR­TAGE SON TER­RAIN ET NON LOIN DE LÀ, LA STA­TION DES 2 ALPES. ON PEUT DONC SE PRO­GRAM­MER UN SÉ­JOUR TRÈS CHAR­GÉ : UNE PAR­TIE DU TEMPS PEUT ÊTRE CONSA­CRÉ À L’EX­PLO­RA­TION DE L’IM­MENSE RÉ­SEAU DE PISTES DE L’ALPE D’HUEZ, MAIS VOUS AVEZ ÉGA­LE­MENT LA POS­SI­BI­LI­TÉ DE PAR­TIR DÉ­COU­VRIR LES JOIES DE LA STA­TION VOI­SINE. DANS TOUS LES CAS, VOUS AU­REZ DE QUOI VOUS FAIRE UNE IDÉE PRÉ­CISE DE TOUT CE QU’A À OF­FRIR LE MOUN­TAIN BIKE EN AL­TI­TUDE. Au­ris pos­sède sur son ver­sant sud quatre pistes de des­cente, creu­sées es­sen­tiel­le­ment dans la terre, des pistes plu­tôt rou­lantes, lu­diques et qui convien­dront à tous les ni­veaux de pra­tiques. Les tra­cés sont cour ts, un peu plus de deux ki­lo­mètres en gé­né­ral pour trois cents mètres de dé­ni­ve­lé, mais les mou­ve­ments de ter­rain et les vi­rages re­le­vés sont nom­breux tout au long de la des­cente. Pas­sage in­con­tour­nable du coin, la piste rouge pro­pose un tra­cé of­frant de bonnes sen­sa­tions, avec des jumps et des en­chaî­ne­ments qui né­ces­sitent dé­jà une bonne maî­trise. Le do­maine d’Au­ris n’est ou­vert que quatre jours par se­maine, du mar­di au jeu­di, ain­si que le sa­me­di, mais avec un for­fait jour­née à seule­ment huit eu­ros, on ne va pas trop en de­man­der… Toutes les pistes sont des­ser­vies par une re­mon­tée mé­ca­nique, au pied de la­quelle vous trou­ve­rez éga­le­ment une lo­ca­tion de vé­los de DH, tou­jours pra­tique quand on dé­bute. C’est en ef­fet bien la vo­ca­tion de cette sta­tion, puis­qu’on y trouve deux pistes vertes, une bleue et une rouge (d’une lon­gueur d’un ki­lo­mètre pour 270 mètres de dé­ni­ve­lé). Seule cette der­nière pos­sède une marche ar­ti­fi­cielle à drop­per, les deux vertes sont beau­coup plus « sages », avec un tra­cé qui évite la pente et sur­tout de la bonne terre sans ra­cines ni pierres. La bleue, la DH11, est des­ti­née aux pi­lotes de ni­veau in­ter­mé­diaire qui veulent se faire plai­sir sans se faire peur, elle offre les pre­mières sen­sa­tions aé­riennes en toute sé­cu­ri­té grâce à des tables, à des pe­tits sauts et à des pas­se­relles lu­diques. On ter­mine avec une der­nière bonne nou­velle, à sa­voir que l’état gé­né­ral des pistes est très bon tout au long de l’an­née, il n’y a pas trop de pas­sages et les trous de frei­nage sont donc rares si ce n’est in­exis­tants. Un fait as­sez rare pour être sou­li­gné !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.