Mavic WTS

Jantes Crossmax En­du­ro, pneus Charge et Roam XL

Bike (France) - - Test Produit - Olivier de Vaulx

Le lan­ce­ment des roues Crossmax En­du­ro et des pneus as­so­ciés a coïn­ci­dé avec le dé­but des En­du­ro World Se­ries. Ja­mais l’en­du­ro n’avait connu pa­reille mé­dia­ti­sa­tion, et les roues jaunes ont été sans conteste les pro­duits les plus re­mar­qués cette sai­son… Si Mavic avait tar­dé à sor­tir ses Crossmax de XC en 29’’, la marque fran­çaise a réus­si un lan­ce­ment au ti­ming par­fait avec ses pro­duits dé­diés à l’en­du­ro. Dé­ve­lop­pés entre autres avec Jey Cle­mentz, roues et pneus Mavic au­ront ter­mi­né l’an­née sa­crés par un titre de cham­pion du monde, dif­fi­cile de faire mieux ! Bon nombre de ri­ders ont cra­qué pour les Crossmax En­du­ro et leur look in­imi­table. Ces jantes trans­fi­gurent n’im­porte quel VTT all-moun­tain ou en­du­ro en vé­lo de team of­fi­ciel. Et comme sur les images prises pen­dant les com­pé­ti­tions, il est im­pos­sible de ne pas les re­mar­quer, l’iden­ti­fi­ca­tion aux cham­pions est im­mé­diate.

Tech­no­lo­gie éprou­vée

Le suc­cès des Crossmax En­du­ro ne tient pas qu’à leur cou­leur. La tech­no­lo­gie des roues Crossmax ST et SX se re­trouve ici dis­po­nible pour la pra­tique en­du­ro. Les moyeux bé­né­fi­cient tou­jours du sys­tème ITS-4, qui groupe les cli­quets de la roue libre deux par deux, pour évi­ter toute perte de trans­mis­sion ain­si que des rou­le­ments ajus­tables étanches à car­touche QRM+. Sur la roue avant, les 24 rayons Zi­cral sont rayon­nés croi­sés des deux cô­tés, tan­dis qu’à l’ar­rière les 20 rayons sont en ra­dial (mon­tage ap­pe­lé « Iso­pulse » par Mavic) cô­té roue libre et en mon­tage croi­sé cô­té disque. Cy­lin­driques aux ex­tré­mi­tés mais plats en leur mi­lieu, ces rayons pré­servent le confort sans sa­cri­fier la ri­gi­di­té latérale. La tech­no­lo­gie Fore, qui per­met d’usi­ner le fi­le­tage re­ce­vant les têtes de rayon en re­pous­sant l’al­liage au lieu de le per­cer, donne une jante to­ta­le­ment étanche et sur­tout très so­lide. L’ab­sence de trou sup­prime en ef­fet le risque de criques. La pra­tique en­du­ro dis­tingue deux be­soins presque an­ta­go­nistes : l’en­ga­ge­ment en spé­ciale, qui im­pose un pneu de grosse sec­tion à l’avant, et le pé­da­lage en liai­son, qui ré­clame un pneu très rou­lant à l’ar­rière. La jante avant a donc une lar­geur de 21 mm pour re­ce­voir de gros pneu­ma­tiques, tan­dis que l’ar­rière est dis­po­nible en 19 mm, ce qui per­met une monte plus fine. Pour ac­com­pa­gner ce concept, des pneus en­du­ro spé­ci­fiques ont été dé­ve­lop­pés. Le Crossmax Charge, dis­po­nible en 2,4, se place à l’avant. Do­té d’une gomme tendre et d’un de­si­gn di­rec­tion­nel, il dis­pose d’une in­édite car­casse double pli pour perdre du poids et ga­gner en confort sans perdre en so­li­di­té. Le Crossmax Roam XL, dis­po­nible en 2,2 (650b) ou 2,3 (26 pouces) se monte der­rière. Son de­si­gn est ra­di­ca­le­ment dif­fé­rent. Il bé­né­fi­cie d’une

construc­tion bi-gomme fa­vo­ri­sant le rou­le­ment sur la bande cen­trale sans perdre de grip sur les cô­tés. L’en­semble WTS (pour Wheel Tire Sys­tem) est ven­du dé­jà mon­té en ma­ga­sin, mais avec des chambres à air. Le pas­sage en tu­be­less est en­fan­tin. Pas de fond de jante à po­ser, on se contente de vis­ser les valves four­nies et de mettre un peu de li­quide pré­ven­tif. Les pneus sont fa­ciles à pla­cer, mer­ci les tringles souples ! En re­vanche, faire « cla­quer» les en­ve­loppes de­mande l’usage d’un com­pres­seur, en tout cas pour les mo­dèles es­sayés. Une fois en place, l’étan­chéi­té est ex­cel­lente et au­cune fuite n’a été à dé­plo­rer du­rant les quatre mois de test. À no­ter qu’il reste tout à fait pos­sible de mon­ter des pneus d’autres marques !

Sur le terrain

Nous avons es­sayé ces roues avec plu­sieurs vé­los, sur des tests longue du­rée. À chaque fois, le rou­lage avec les roues d’ori­gine a été sui­vi du mon­tage des Crossmax. Au pé­da­lage, l’en­semble Mavic offre un bon ren­de­ment, sans tou­te­fois sur­clas­ser les autres roues es­sayées. Le moyeu per­met des re­lances éclairs sans la­tence dans le coup de pé­dale, tan­dis que la roue libre sait res­ter si­len­cieuse lors­qu’on roule sur l’élan. En des­cente, la ri­gi­di­té su­pé­rieure des Crossmax En­du­ro en­traîne une perte de confort sur les pe­tits chocs. En re­vanche, la pré­ci­sion de pi­lo­tage est ac­crue de ma­nière in­dé­niable. Les tra­jec­toires sont plus pré­cises, le vé­lo semble plus stable. Un com­por­te­ment co­hé­rent avec la vo­ca­tion axée com­pé­ti­tion de ces roues haut de gamme. Les pneus ont tout en­cais­sé sans mon­trer de faille, même dans les cailloux su­distes. Le pneu ar­rière dé­montre une ex­cel­lente motricité dans le tech­nique et tient sa ligne en vi­rage. L’avant nous a sé­duits par un com­por­te­ment sain en toutes cir­cons­tances. La mise sur l’angle très pro­gres­sive per­met de pi­lo­ter sans ef­fort dans les par­ties si­nueuses. Si le look ra­cing peut consti­tuer à lui seul une mo­ti­va­tion d’achat, ces Mavic En­du­ro ré­pondent donc par­fai­te­ment à un usage com­pé­ti­tion en­du­ro et com­ble­ront les pi­lotes tech­niques re­cher­chant so­li­di­té et pré­ci­sion.

Jantes et pneus ven­dus en­semble, c’est le concept WTS (Wheel Tire Sys­tem). Moyeux ITS-4 ré­ac­tifs et cos­tauds, rayon­nage croi­sé, rayons plats, sou­dure SUP et al­lé­ge­ment ISM, les technologies Mavic ga­ran­tissent une pré­ci­sion de pi­lo­tage ir­ré­pro­chable dans le tech­nique.

À l’ar­rière, le pneu Roam XL offre motricité et ren­de­ment. Le Charge à l’avant per­met d’at­ta­quer sur les ter­rains les plus agres­sifs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.