Ma­tos

64 € (et dor­sale SBS 136.1, 59 €)

Bike (France) - - Sommaire - ODV

Les sacs V8 sont conçus à Au­bagne, dans le Sud-Est, par une so­cié­té ha­bi­tuée à trai­ter avec l’Ar­mée pour des pro­duits par­fois très confi­den­tiels… Au­tant dire que les exi­gences en ma­tière de qua­li­té ne font pas peur aux de­si­gners de V8 ! Le sac FRD 8.3 est d’une tech­ni­ci­té im­pres­sion­nante. On re­marque au pre­mier abord les trois poches prin­ci­pales zip­pées grâce aux cou­tures orange des fer­me­tures. Pour­tant, l’avant du sac re­gorge de bonnes sur­prises. Une poche en maille élas­tique per­met de ca­ler un casque, qui se­ra ac­cro­ché par sa sangle dans la boucle large pré­vue à cet ef­fet. Bien vu dans l’op­tique d’une uti­li­sa­tion en­du­ro ou ran­do ! Der­nier dé­tail sym­pa à l’ex­té­rieur : un sif­flet in­té­gré sur la sangle d’épaule gauche.

Ran­ge­ments mul­tiples

La poche zip­pée du des­sus du sac est pe­tite mais re­cou­verte de ve­lours. Idéal pour y pla­cer un smart­phone sans risque de rayer l’écran ! La grande poche cen­trale contient éga­le­ment d’autres tré­sors. On note en pre­mier lieu une housse étanche dé­ta­chable, pra­tique pour rou­ler sous la pluie en pré­ser­vant le matériel. Une poche zip­pée, étanche elle aus­si, est pla­cée sur le haut du com­par­ti­ment. Mais le ra­bat fron­tal contient aus­si trois em­pla­ce­ments en maille et à fer­me­tures zip­pées. Certes, une seule au­rait pu suf­fire, mais l’avan­tage de dis­po­ser de trois em­pla­ce­ments est évident. D’abord en termes de cen­trage des masses, car on peut pla­cer les ob­jets les plus lourds en bas. En­suite en ma­tière d’ef­fi­ca­ci­té, car on évite d’avoir à fouiller en aveugle pour ré­cu­pé­rer cette mau­dite rus­tine tom­bée tout au fond ! Il reste un der­nier com­par­ti­ment à ex­plo­rer. Zip­pé mais étanche et d’un seul te­nant, il est des­ti­né à y pla­cer la poche à eau. En re­tour­nant le sac, le dos mou­lé avec des bosses fa­vo­ri­sant la cir­cu­la­tion d’air fait pen­ser à ce­lui des Evoc. Mais ce dos peut s’en­le­ver car il n’est main­te­nu que par des Vel­cro. En lieu et place, on peut y ac­cro­cher la dor­sale SBS 136.1 (les noms ne sont pas le point fort de la marque). Ce pro­duit n’est pas ven­du avec le sac et peut se por­ter de ma­nière to­ta­le­ment au­to- nome grâce à des sangles ré­glables. Ho­mo­lo­guée pour un usage en com­pé­ti­tion, cette dor­sale as­sez souple est une vé­ri­table pro­tec­tion, uti­li­sable aus­si bien en mo­to qu’en vé­lo. Une fois les sangles amo­vibles sé­pa­rées de la plaque prin­ci­pale grâce à un très in­gé­nieux sys­tème de clips, on peut sor­tir le re­vê­te­ment in­té­rieur pour fixer l’en­semble sur le sac. À l’usage, dif­fi­cile de sen­tir une réelle dif­fé­rence avec le dos d’ori­gine. Certes plus ri­gide et plus lourde, la dor­sale reste confor­table même lors­qu’on roule char­gé. En com­bi­nant le sac FRD 8.3 et cette dor­sale SBS 136.1, in­utile d’in­ves­tir dans un matériel spé­ci­fique pour la ran­don­née et un autre pour la course. La ma­ni­pu­la­tion pour pas­ser d’une confi­gu­ra­tion à l’autre est ai­sée. Alors certes, il faut ache­ter les deux pro­duits, mais l’ad­di­tion reste meilleur mar­ché que d’autres sacs concur­rents pro­po­sant une dor­sale in­té­grée. Donc pour­quoi se pri­ver ?

Le FRD 8.3 de V8 est im­pres­sion­nant de tech­ni­ci­té!

Housse étanche, poche en ve­lours pour le smart­phone, ran­ge­ments à foi­son et dor­sale im­pec­ca­ble­ment adap­tée en op­tion, le sans-faute.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.