Roues RAR Tem­po XC650b

Bike (France) - - Test Produit -

A près avoir ren­con­tré nos p’tits gars du Ch’Nord ( Bike 119), il était temps de confir­mer les bonnes im­pres­sions que nous avait lais­sées cette vi­site en fai­sant pas­ser l’épreuve du feu à ces pro­duits bien de chez nous. Petit rap­pel pour ceux qui sont per­dus, RAR ( pour Roues AR­ti­sa­nales) est un as­sem­bleur fran­çais qui sé­lec­tionne les com­po­sants de base et les montes de fa­çon à en faire une roue “par­faite”. Pour ce­la, il fait confiance à Reynolds pour les jantes, DT Swiss pour les rayons et Tune pour les moyeux. Mais alors, pour­quoi payer si cher des com­po­sants somme toute de qua­li­té mais en rien ex­cep­tion­nels ? Le se­cret ré­side dans un vrai sa­voir- faire et un assemblage de grande qua­li­té et là est toute la dif­fé­rence ! Sa­voir ti­rer la quin­tes­sence d’un pro­duit. Main­te­nant par­lons de notre es­sai… C’est sur du 27,5” Tu­be­less ready que nous avons je­té notre dé­vo­lu. Les Tem­po font par­tie de l’en­trée de gamme et sont des­ti­nées à un usage al­lant du cross- coun­try au all- moun­tain. Elles sont li­vrées dans une house ma­te­las­sée de trans­port et sont ga­ran­ties deux ans ! Avec seu­le­ment 1 435 grammes sur la balance, ces roues sont clai­re­ment des­ti­nées à la per­for­mance. Cô­té mon­tage, au­tant le dire tout de suite, il ne faut pas des dé­monte- pneus en sucre, le pneu est bien ser­ré sur la jante et de­mande un peu d’ef­fort pour se mon­ter, mais ce mon­tage ga­ran­tit une bonne étan­chéi­té. Seul petit bé­mol, at­ten­tion aux au­to­col­lants de dé­co­ra­tion, ils peuvent être fa­ci­le­ment en­dom­ma­gés lors d’un mon­tage/ dé­mon­tage “vi­ril”. On constate aus­si au mon­tage qu’il s’agit d’une roue bien ri­gide, grâce aux 32 rayons ( un mé­lange de deux mo­dèles DT Swiss) ajus­tés à la per­fec­tion. Comme sou­vent sur ce type de matériel, pas be­soin de rou­ler des ki­lo­mètres pour per­ce­voir la dif­fé­rence. Dès les pre­miers mètres, le gain est sen­sible, la Fox 34 que je trou­vais pas as­sez ri­gide ( par rap­port à une 36 équi­pée aus­si en bonnes roues) re­trouve ins­tan­ta­né­ment cette pré­ci­sion qui me plaît. Quant à l’ar­rière, même constat, ré­ponse plus ra­pide et aug­men­ta­tion de la ri­gi­di­té du bras os­cil­lant. Main­te­nant, les roues ren­voient beau­coup plus d’in­for­ma­tions sur le terrain et le ré­glage des sus­pen­sions ou de la pres­sion des pneus se doit d’être af­fi­né. L’en­semble du vé­lo semble plus ri­gide. Alors, oui, il s’agit de roues exi­geantes, le ré­glage du VTT ne de­vra pas être ap­proxi­ma­tif mais en re­tour, le gain de per­for­mance est réel. Au pre­mier abord, on pour­rait presque leur re­pro­cher un ex­cès de ri­gi­di­té mais comme sou­vent, tout est af­faire de com­pro­mis. Petit bé­mol aus­si con­cer­nant la roue libre. Pour ma part, je trouve les cli­quets as­sez bruyants mais là, c’est plus une af­faire de goût que de per­for­mance… Vous l’au­rez com­pris, ces roues sont à la hau­teur de leur prix et se des­tinent clai­re­ment à une pra­tique de bon ni­veau pour en ap­pré­cier les réelles qua­li­tés. O. Mal­lar­deau

ren­de­men

t Gain au pé­da­lage Look so­br e Prix Br uit de

la r oue libre

Pour le rayon­nage, RAR fait confi ance à DT Swiss avec un mix à parts égales de DT Swiss Ae­ro­lite et Ae­ro­comp. Ils sont croi­sés par 2 et par 3 où les ef­forts sont les plus in­tenses ( cô­té disque à l’avant et cô­té roue libre).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.