XDu­ro AMT RC

3 999 € - 22 kg*

Bike (France) - - Comparatif -

* Me­sure Bike en taille M sans pé­dales

Le Hai­bike est l’un des vé­los qui nous ont don­né en­vie de réa­li­ser ce com­pa­ra­tif. Son look est fran­che­ment réus­si. Il ap­porte la touche “race” qui manque sur la plu­part des mo­dèles à as­sis­tance élec­trique. Les cou­leurs sont fla­shy. Le dé­bat­te­ment im­por­tant consti­tue une in­vi­ta­tion à se mettre dans le pen­tu. Un bon nombre de pé­ri­phé­riques est four­ni par Shi­ma­no, avec no­tam­ment un dé­railleur XT. La fourche Fox Ta­las est un autre élé­ment de qua­li­té. La fi­ni­tion est sym­pa avec le pas­sage des câbles à l’in­té­rieur du cadre. Le dia­mètre du disque avant, en 203 mm, re­pré­sente un ac­ces­soire idéal pour la mon­tagne. Les poi­gnées sont ergonomiques, avec un petit bour­re­let ex­té­rieur qui per­met de se ca­ler. On se sent bien sur ce vé­lo en po­si­tion de­bout. Le Hai­bike fait par­tie des mo­dèles qui ne sont pas équi­pés d’une tige de selle té­les­co­pique. C’est vrai­ment dom­mage sur ce mo­dèle qui af­fiche de franches pré­ten­tions pour le dé­ni­ve­lé né­ga­tif. Le sys­tème de rne­voi de chaîne a pour­tant, lui, bien été pré­vu ! Ce der­nier cau­se­ra hé­las quelques désa­gré­ments dans le fonc­tion­ne­ment, nous y re­vien­drons.

En ac­tion

Le poste de pi­lo­tage est ty­pique : très en­du­ro. On l’ap­pré­cie dans toutes les sec­tions né­go­ciées de­bout, à grande vi­tesse et droit dans le pen­tu ou la sta­bi­li­té fait aus­si mer­veille. Mais dès que ça de­vient plus si­nueux, le Hai­bike ne re­pré­sente pas la meilleure op­tion. Rou­ler avec un peu moins de SAG peut d’ailleurs être une bonne op­tion pour am­pli­fier en­core les bonnes qua­li­tés de descn­deur du XDu­ro AMT RC qui se prête plus à ce pi­lo­tage. Le Hai­bike est équi­pé du mo­teur Bosch. On re­trouve nos quatre modes, avec une puis­sance et une au­to­no­mie ha­bi­tuelles sur ce mo­dèle. Le pé­da­lage né­ces­site un peu plus de puis­sance que sur les autres mo­dèles de ce com­pa­ra­tif. En cause, son pi­gnon de 16, alors qu’il est de 15 sur les autres et même de 14 sur le Moustache. Au pé­da­lage, des condi­tions hu­mides et boueuses ont mon­tré les li­mites du sys­tème de ren­voi de chaîne : la terre s’amasse au­tour du petit pi­gnon, ce qui oc­ca­sionne ra­pi­de­ment un frot­te­ment nui­sible au pé­da­lage. Le Hai­bike pas­se­ra aux mêmes en­droits que ses op­po­sants du jour, mais il faut un coup de jar­ret beau­coup plus franc pour sor­tir des por­tions tech­niques en mon­tée. En re­vanche, en des­cente, on se sent bien à son gui­don. Ce sec­teur est le point fort du Hai­bike. Le dé­bat­te­ment met lar­ge­ment en confiance et le frei­nage s’avère des plus ef­fi­cace. Le disque de 203 mm à l’avant s’ap­pré­cie. Ce dia­mètre se ré­vèle fi­na­le­ment in­dis­pen­sable sur des vé­los af­fi­chant plus de 20 kg et des­ti­nés à un pro­gramme all- moun­tain ou en­du­ro. Avec de telles fa­cul­tés de des­cen­deur, on dé­plore vrai­ment l’ab­sence de selle té­les­co­pique sur le XDu­ro, sur­tout que le tube ne peut pas des­cendre très bas. Une don­née qui s’avère fi­na­le­ment très pé­na­li­sante dans le tech­nique et lorsque la pente se fait im­por­tante.

Beau­coup plus à l’aise dans le né­ga­tif qu’en mon­tée, le Hai­bike sé­dui­ra les des­cen­deurs.

4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.