No race, no plaint*

Dans la grosse sé­rie hard­tail de Com­men­çal, après le El Ca­mi­no et le SX d’en­du­ro, voi­ci donc le Me­ta « Trail » , des­ti­né à ceux qui aiment s’amu­ser avec leur bike en ter­ri­toire non- mon­ta­gneux, sans pour au­tant re­chi­gner à pé­da­ler un petit coup de temps

Bike (France) - - Essai -

En­core une fois, Com­men­çal nous prouve que les hard­tails peuvent être hy­per fun.

A vec pas moins de treize vé­los se­mi­ri­gides, autre que pour la pra­tique du XC, Com­men­çal conserve donc sa phi­lo­so­phie pre­mière, à sa­voir celle de s’amu­ser avant tout au gui­don de son spad. À tous les prix, à par­tir de 499 eu­ros, et pour un large pa­nel de pra­tiques, de la ran­don­née loi­sir à l’en­du­ro, vous y trou­ve­rez for­cé­ment votre bon­heur. Clas­sé dans les ca­té­go­ries des trails, ce Me­ta se com­plète d’une ap­pel­la­tion

« Race » as­sez sur­pre­nante, dans la me­sure où il ne se pré­des­tine à au­cune vé­ri­table com­pé­ti­tion, puisque pas as­sez ra­cé jus­te­ment pour le XC, et man­quant cruel­le­ment de sus­pen­sion pour l’en­du­ro et même le all- moun­tain… Mais qu’im­porte le fla­con pour­vu que l’ivresse soit là. Et au vu du de­si­gn, de la cos­mé­tique du vé­lo et de l’équi­pe­ment, nous sommes très vite ras­su­rés tant ce bike res­pire la san­té ! Is­su du mo­dèle Me­ta HT AM, le cadre conserve donc la même ar­chi­tec­ture, avec une nouvelle géo­mé­trie en 27,5 pouces. On re­trouve, comme sur les Ca­mi­no, un tube su­pé­rieur re­la­ti­ve­ment slo­ping, avec un petit ren­fort de tige de selle, mais éga­le­ment ce même tube en forme de gout­tière dans sa par­tie in­fé­rieure, ce­ci afin de faire pas­ser en toute dis­cré­tion les dif­fé­rentes câ­ble­ries et Du­rit. Seul dom­mage, rien n’est pré­vu pour une éven­tuelle com­mande de tige de selle té­les­co­pique au gui­don, pour la­quelle il fau­dra, dans ce cas, adap­ter le pas­sage avec les autres câbles. Très mau­vais point, alors que le vé­lo se prête à un usage très po­ly­va­lent et lu­dique né­ces­si­tant une tige té­les­co­pique. À ce titre, on peut d’ailleurs éga­le­ment re­gret­ter l’ab­sence d’une tige de selle té­les­co­pique qui, avec une simple com­mande ma­nuelle en bec de selle, n’au­rait pas par­ti­cu­liè­re­ment gre­vé le prix du vé­lo. Il se­rait grand temps que les constructeurs ne pensent pas qu’aux mo­dèles d’en­du­ro à 3 000 eu­ros… Heu­reu­se­ment, ce sont là les seuls points noirs re­le­vés en sta­tique, puisque le vé­lo, do­té d’un look par­ti­cu- liè­re­ment agui­chant dans cette ver­sion « black » , s’avère éga­le­ment très bien mon­té.

Bien mon­té

Un petit tour de la fiche tech­nique vous confir­me­ra ces dires, avec une fourche Re­ba RL aux ré­glages lim­pides et ef­fi­caces, un ex­cellent poste de pi­lo­tage, court et large, ( 60 et 745 mm), de la marque “mai­son” Al­pha, de per­for­mants freins For­mu­la CR1, et un groupe de trans­mis­sion Sram, pa­na­chant X- 5, X- 7 et X- 9 avec un simple pé­da­lier Sa­mox en ver­sion « double » . Seules les roues prêtent à dis­cus­sion, tant l’on connaît l’im­por­tance de ces élé­ments sur un vé­lo, puis­qu’elles sont, elles aus­si, is­sues de la gamme Al­pha, et sur­tout mon­tées avec des pneus aux pro­fils très rou­lants. En pra­tique, après avoir bien ré­glé sa hau­teur de selle, obli­ga­toire avec cette ver­sion non- té­les­co­pique, un

autre point noir, et non des moindres, ap­pa­raît avec une selle digne d’un mo­dèle de DH ! Certes très jo­lie avec ses pe­tits ren­forts la­té­raux en tis­su tres­sé, mais réel­le­ment trop dure pour une pra­tique en trail. IN­AD­MIS­SIBLE ! Heu­reu­se­ment, les cotes du vé­lo per­mettent de rat­tra­per le coup, et avec une géo­mé­trie ef­fec­ti­ve­ment très mo­derne, ce Me­ta HT a vite fait de nous com­bler. Tube su­pé­rieur long, po­tence et bases courtes, pas de doute, le vé­lo est taillé pour le fun. Et si nous pou­vions avoir un doute au su­jet de ses roues, nous voi­là vite ras­su­rés tant ce bike se montre dy­na­mique et vif. Un coup de pé­dale et le voi­là qui s’en­vole sans au­cun ef­fort. Son poids, par­ti­cu­liè­re­ment faible, s’avère un atout consi­dé­rable au pé­da­lage, et si cette selle n’était pas aus­si dure, on se ver­rait bien rou­ler des heures à son gui­don… Tout aus­si à l’aise sur le plat que dans les grim­pettes – pour ce type de vé­lo s’en­tend –, il ne rou­gi­ra pas de la com­pa­rai­son avec cer­tains VTT de XC loi­sir, le fun en plus. Car, comme savent si sou­vent bien le faire les gens de chez Max, ce Me­ta ne peut re­nier ses ori­gines, avec un com­por­te­ment en­core plus lu­dique que les mo­dèles SX d’en­du­ro. Et en­core une fois, cer­tai­ne­ment grâce à son poids light. Agile entre les arbres, dy­na­mique à la re­lance, fa­cile à ca­brer et ne de­man­dant qu’à sau­ter d’une ra­cine à l’autre, il ne se montre même pas han­di­ca­pé par son petit axe de roue ar­rière en 135 x 9 mm, ni par sa fourche de “seu­le­ment” 120 mm. Un vé­lo par­fai­te­ment ac­cor­dé, en somme.

Glis­souille

Par­fai­te­ment ac­cor­dé à sa pra­tique trail aus­si, tout du moins comme nous, nous l’en­ten­dons chez Bike, de ma­nière to­ta­le­ment joyeuse et sans au­cune contrainte ( hor­mis le mal au c…). Et il faut bien avouer qu’avec la Re­ba à l’avant, le vé­lo sait se mon­trer pré­cis et sen­sible tout en maî­tri­sant les chocs avec fer­me­té. Plus ma­niable que stable, le Me­ta Trail pré­fé­re­ra la grosse at­taque sur les pe­tits sin­gle­tracks bien si­nueux et tech­niques, même s’il se mon­tre­ra par­fois ré­tif de l’avant, la faute à un pneu que l’on au­rait pré­fé­ré plus ac­cro­cheur. Au­tant dire que dans sa confi­gu­ra­tion d’ori­gine, vous ap­pren­drez à maî­tri­ser la glisse ! Sur­tout que le frei­nage n’étant confié qu’à des disques de 160 mm, les pentes ten­dues et glis­santes pour­ront par­fois prendre des al­lures de des­centes aux en­fers. Une ga­lette de 180 mm au­rait été la bien­ve­nue ici, sur­tout pour un bike ayant l’ap­pel­la­tion « Race » . Alors si, au fi­nal, le vé­lo pêche par quelques dé­tails d’ac­ces­soires, il faut bien re­con­naître que son com­por­te­ment gé­né­ral s’est avé­ré tel­le­ment bluf­fant qu’il en est en grande par­tie par­don­né. Par­fai­te­ment ins­tal­lé dans la fra­trie « Me­ta » , c’est le vé­lo à conseiller à tous ceux qui en ont marre du chrono. Un comble pour un bike avec un tel nom ! ●

Super ma­niable, agile et vif, le Me­ta HT Trail se joue des vi­rages, tout en glisse.

* Pas de chrono, juste du plai­sir

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.