Race 9

Bike (France) - - Nouveautés -

Pas­ser du Trail 9 au Race 9 est la meilleure fa­çon de me­su­rer le tra­vail ac­com­pli sur les bases, l’ap­port du mon­tage en 160 et leur re­trans­crip­tion sur le ter­rain. Au gui­don, l’im­pres­sion d’avoir en­four­ché un « gros vé­lo », des­ti­né à une pra­tique plus en­ga­gée, se fait im­mé­dia­te­ment sen­tir. Bas­cu­lé un peu plus sur l’ar­rière, on a même le sen­ti­ment de dis­po­ser d’un gui­don plus large. Un dé­pla­ce­ment lé­ger du centre de gra­vi­té qui confère, dans les des­centes plus pro­non­cées, une as­su­rance pro­por­tion­nelle au for­mat de roues adop­té : ca­pi­tal confiance en hausse ! Avec un ef­fet cor­ré­la­tif : les ra­cines semblent sou­dain dis­pa­raître sous les Maxxis et l’ac­tion de la 36 spé­ciale « e-bike » en mode « ou­vert », qui lit le ter­rain et par­donne les er­re­ments en ma­tière de choix de tra­jec­toire. Plus (ou moins, ça dé­pend de la place que vous lais­sez à votre cer­veau) be­soin de se po­ser de ques­tion, ça trace et ça passe. L’em­pat­te­ment est plus gé­né­reux et ce­la se res­sent dans les portions si­nueuses entre les sa­pins. Le train avant plus consé­quent s’em­mène moins fa­ci­le­ment… sauf à abor­der ces sec­tions avec bien plus de vi­tesse, ain­si que le fait Maxime Ré­my, pi­lote du Col­lec­tif Mous­tache Bike 2016. « Sur nos par­cours tests, je roule plus vite avec le 140 qu’avec le 160 ; mais pour Maxime, c’est l’in­verse » , pré­cise Em­ma­nuel. Et ef­fec­ti­ve­ment, pour mon ni­veau moyen en en­du­ro, je me sens en-de­çà des ca­pa­ci­tés du vé­lo et le su­bis plus que je ne l’em­mène. Y com­pris dans les mon­tées, qui doivent s’abor­der en char­geant da­van­tage l’avant, ce­ci en vue de com­pen­ser l’ou­ver­ture plus grande des angles, afin de ne pas perdre la mo­tri­ci­té et de gar­der la re­trans­mis­sion de la puis­sance au sol. Autre so­lu­tion : jouer sur la pres­sion de la fourche et re­ti­rer 10 PSI – ce qui a consi­dé­ra­ble­ment col­lé le train au ter­rain. Bref, avec ce Race, comme son nom l’in­dique, les pers­pec­tives en course s’ouvrent, mais les ho­ri­zons aus­si, car on au­rait bien en­vie d’em­me­ner ce Mous­tache dans les re­liefs plus ac­ci­den­tés des Alpes pour en me­su­rer da­van­tage le po­ten­tiel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.