Af­fû­té pour la « race »

Peu de construc­teurs pro­posent des vé­los de XC en des­sous de 10 kg à moins de 4 000 eu­ros. C’est le cas de ce Ca­nyon Exceed CF SLX 9.9. Une balle, une arme… Bref, un truc lé­ger qui en­voie du lourd !

Bike (France) - - Test -

Un rap­port équi­pe­ment/ prix sou­vent im­bat­table. C’est la marque de fa­brique de Ca­nyon et cet Exceed CF SLX ne fait pas ex­cep­tion à la règle, sur­tout qu’il est pour­vu d’une Ro­ckS­hox RS- 1 qui se né­go­cie aux alen­tours des 1 500 eu­ros et que ce­la re­pré­sente dé­jà une bonne par­tie du prix du vé­lo. Le reste est éga­le­ment du haut de gamme avec dé­railleur, ma­nettes et freins en Shi­ma­no XT et des roues DT Swiss XR 1491 Spline. Bref, si l’on s’amuse à chif­frer l’en­semble des com­po­sants, on ar­rive dé­jà presque au ta­rif du vé­lo. Le slo­gan de la marque pour­rait presque être : « Ca­nyon vous offre le cadre. » Sym­pa, non ? Et en plus de cet équi­pe­ment in­croyable pour le ta­rif, ce vé­lo a un look ter­rible. Des lignes an­gu­leuses et mo­dernes, des co­lo­ris sobres et épu­rés. Le ré­sul­tat est très clas­sieux, et ce Ca­nyon ne laisse per­sonne in­dif­fé­rent.

En ac­tion

Le poste de pi­lo­tage est ac­ces­sible. La tige de selle dé­ve­lop­pée spé­ci­fi­que­ment par Ca­nyon pro­pose un sys­tème à lames qui as­sure un peu plus de confort. Une op­tion in­té­res­sante sur ce se­mi-ri­gide. Le sys­tème de ser­rage de ce fa­meux tube per­met un ajus­te­ment de hau­teur de la selle sans ou­til. C’est pra­tique, sauf qu’il faut for­cer pas mal ( au point de se de­man­der si on ne va pas tout cas­ser) pour ver­rouiller l’en­semble et être sûr que la selle ne bouge pas. Mais on a fi­na­le­ment ac­tion­né ce col­lier un pa­quet de fois sans le moindre sou­ci. En ma­tière de vé­lo pen­sé pour of­frir un maxi­mum de per­for­mances et donc un bon aé­ro­dy­na­misme, la po­si­tion de pi­lo­tage est plu­tôt confor­table. En re­vanche, il ne faut pas long­temps pour se rendre compte que le châs­sis est par­ti­cu­liè­re­ment ri­gide. L’ar­rière, évi­dem­ment, sur ce se­mi- ri­gide, mais aus­si l’avant. La fourche n’offre pas le maxi­mum de confort et pour ob­te­nir un mi­ni­mum de moel­leux, il faut mettre un peu moins d’air que les pré­co­ni­sa­tions du construc­teur. Re­vers de la mé­daille, elle est moins à même d’en­cais­ser les gros chocs et a ten­dance à pom­per dans les

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.