Rose Count So­lo 1 27,5’’

Bike (France) - - Test -

dé­bu­tants qui en­vi­sagent d’af­fron­ter leur pre­mière ran­do spor­tive. On ap­pré­cie­ra son ren­de­ment au pé­da­lage avec peu de déperdition d’éner­gie et une bonne ca­pa­ci­té à conser­ver sa vi­tesse une fois lan­cé. Il per­met­tra même de fran­chir les bosses les plus pen­tues, de­bout sur les pé­dales, sans trop souf­frir. Dans ce do­maine, le Count So­lo n’offre pas à pro­pre­ment par­ler des per­for­mances qui dé­coiffent, mais force est de consta­ter que dans cette ca­té­go­rie de ta­rif, nous sommes quand même sur du très cor­rect. Pré­cis dans les pas­sages lents, il a ten­dance à re­muer un peu plus lorsque le rythme s’ac­cé­lère et il fau­dra lut­ter un peu pour conser­ver une bonne tra­jec­toire. À basse vi­tesse dans les plus forts pour­cen­tages, le Count So­lo fait montre d’une bonne mo­tri­ci­té. Ce­ci s’avère un peu moins vrai lorsque la vi­tesse d’as­cen­sion est un peu plus im­por­tante, avec un ar­rière qui dribble lé­gè­re­ment lorsque le sol n’est pas ré­gu­lier. Dans les des­centes, le poste de pi­lo­tage as­sez large (pour le pro­gramme) et un boî­tier de pé­da­lier re­la­ti­ve­ment bas,

Le Count So­lo ouvre les portes de la pra­tique à ceux qui ne veulent pas ache­ter un vé­lo à cré­dit.

per­mettent au Rose des per­for­mances hon­nêtes. Il convien­dra de gar­der une marge de sé­cu­ri­té et de ne pas être trop violent dans son pi­lo­tage, le but étant beau­coup plus d’être en rythme, mais dans ces condi­tions, il s’af­fran­chi­ra sans trop de pro­blèmes des pas­sages tech­niques. De­vant, la Ro­ckS­hox Re­con fait le bou­lot avec ses 100 mm et per­met d’être as­sez pré­cis dans les tra­jec­toires. Ici, les roues de 27,5 vont pri­vi­lé­gier la ma­nia­bi­li­té, au dé­tri­ment de la sta­bi­li­té à haute vi­tesse. Dès qu’on lâche les freins, il fau­dra être plu­tôt at­ten­tif ! Le confort de la po­si­tion de pi­lo­tage sur les pistes les plus ac­ces­sibles est ra­pi­de­ment mis en dé­faut lorsque la vi­tesse aug­mente. Les fil­tra­tions sont bien res­sen­ties, sur­tout de­puis le tri­angle ar­rière qui brasse gen­ti­ment le bas du dos. En re­vanche, les bras sont plu­tôt pré­ser­vés grâce, en­core une fois, à la bonne pres­ta­tion de la Ro­ckS­hox. Mal­gré quelques pe­tites im­per­fec­tions, le Count So­lo offre pas mal d’avan­tages. Son prix, tout d’abord, qui per­met­tra de bien dé­bu­ter ou de s’of­frir un bon vé­lo pour ceux qui roulent as­sez peu. D’un poids con­te­nu, équi­li­bré et do­té d’un bon mon­tage, fiable et ef­fi­cace, il pour­ra même per­mettre de s’aven­tu­rer sur les pre­miers par­cours spor­tifs. Po­ly­va­lent, il per­met­tra de s’af­fran­chir de bien des pas­sages tech­niques sans se faire peur. Ce­ci s’avé­re­ra moins vrai lorsque l’on pous­se­ra un peu la bête dans ses re­tran­che­ments. C’est donc sur les par­cours les plus ac­ces­sibles, sans tou­te­fois s’in­ter­dire un peu de tech­nique, qu’il ou­vri­ra les portes de la pra­tique du VTT à ceux qui ne veulent pas ache­ter de vé­lo à cré­dit !

Grâce à un poids con­te­nu, le Count So­lo s’af­fran­chi­ra avec ai­sance de bien des grim­pettes !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.