Le mot d’Anne-Ca­ro

Bike (France) - - Coup De Gueule -

« Je suis un peu par­ta­gée sur la ques­tion. Parce que d’un cô­té, une coupe du monde, ça reste le plus haut ni­veau, ça né­ces­site donc for­cé­ment un cer­tain ni­veau pour y ac­cé­der. On y ar­rive par étapes : le na­tio­nal, l’in­ter­na­tio­nal, puis le mon­dial. Alors res­ser­rer le ti­cket d’en­trée pour y rou­ler avec l’ob­ten­tion de 40 points UCI - ce qui n’est pas non plus énorme quand tu veux in­té­grer l’élite -, c’est dur pour les filles qui sont à la li­mite, mais ça n’est pas aber­rant. D’un autre, pas­ser de 20 à 15 filles en fi­nale, c’est dur­cir la sé­lec­tion aus­si sur place, donc ça ferme la re­pré­sen­ta­tion fé­mi­nine des 2 cô­tés. 1 seul au­rait sans doute suf­fi, sur­tout que la DH fé­mi­nine ne me semble pas al­ler très fort. L’UCI de­vrait peut- être s’oc­cu­per da­van­tage de ce pro­blème, de la re­dy­na­mi­ser, pour faire avan­cer le sport. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.