Cros­seur po­ly­va­lent

Plu­tôt taillé pour la course, le KTM My­roon n’en ou­blie pas pour au­tant de conser­ver une pe­tite li­chette de confort pour ceux qui ne pra­tiquent pas le cross-country qu’avec un dos­sard épin­glé au dos du maillot. Per­for­mant sans être éli­tiste, il pour­rait d

Bike (France) - - Test -

Der­rière un look ré­so­lu­ment « ka­toche », noir et orange, le My­roon et ses lignes fluides et agressives ne dé­nigrent pas leur cô­té spor­tif. Le cadre car­bone af­fiche les cou­leurs de la per­for­mance. Avec des jonc­tions de tubes bien épaisses pour la douille de di­rec­tion et le boî­tier de pédalier, on s’aper­çoit ra­pi­de­ment que le vé­lo au­tri­chien a été pen­sé pour of­frir une cer­taine ri­gi­di­té, sou­vent sy­no­nyme de per­for­mance face au chro­no. Il en va de même cô­té équi­pe­ment, avec un très ac­tuel et ef­fi­cace groupe Shi­ma­no XT Di2, une fourche Fox Per­form 32 avec blo­cage au cintre et d’in­con­tour­nables roues mai­son en 29’’. Voi­ci de quoi prendre part à quelques com­pet’ ou, au moins, pos­sé­der la bonne mon­ture pour jouer dans la cour des meilleurs le di­manche ma­tin, dès que ça com­mence à bas­ton­ner un peu !

Agile

Do­té d’une géo­mé­trie plu­tôt clas­sique face aux nou­velles normes – qui tendent à al­lon­ger le reach no­tam­ment –, il af­fiche un angle de fourche de 70,5° et des bases de 443 mm pour un tube su­pé­rieur de « seule­ment » 580 mm. Ain­si pen­sé, il brille sur­tout par sa ré­ac­ti­vi­té et sa ma­nia­bi­li­té. Très vif et joueur dans le si­nueux, il se place exac­te­ment où le pi­lote le dé­cide et il est pos­sible d’exa­gé­rer lar­ge­ment les ap­puis avant un quel­conque dé­cro­chage. Même dans les épingles les plus ser­rées, il s’in­cline ra­pi­de­ment pour vi­rer en un clin d’oeil. Un cintre un poil plus large au­rait en­core ap­por­té da­van­tage dans ce do­maine, mais le 700 mm pro­po­sé en pre­mière monte convien­dra à un maxi­mum de cros­seurs. Lorsque la vi­tesse aug­mente et que les courbes s’ouvrent, le KTM conti­nue de ré­pondre pré­sent, pas­sant à peu près par­tout vi­tesse grand V. Ici, son cadre, suf­fi­sam­ment souple pour le rendre do­cile, est par­fait et il garde une bonne adhé­rence, même sur sol meuble. Seul bé­mol, les Sch­walbe Ro­cket Ron n’au­ront pas tou­jours été à la fête. Sur le sec, en

Poids plume, le My­roon ex­celle dans le po­si­tif.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.