Le mot du pro

Bike (France) - - Test -

Ed­gar Mar­tins

Ro­cky Moun­tain Res­pon­sable France

« Le Grow­ler se des­tine à une large clien­tèle ran­do­loi­sir-sport qui ne dis­pose pas for­cé­ment d’un gros bud­get, mais cherche un vé­lo po­ly­va­lent, bien équi­pé, à un ta­rif pla­cé. Et ça, ça ne se trouve pas qu’en grande sur­face spé­cia­li­sée ! Sur un Ro­cky Moun­tain, même à un ta­rif très ac­ces­sible, la fi­ni­tion est là : il y a un maxi­mum d’in­té­gra­tion, des pas­sages pré­vus pour un mon­tage de tige de selle té­les­co­pique, du Shi­ma­no… Sur­tout, avec ses pneus Plus, le Grow­ler met en confiance, ça ap­porte du confort, du grip, de la sta­bi­li­té, ça sé­cu­rise en des­cente. On est sur une base de se­mi-ri­gide, mais grâce aux pneus et à la géo­mé­trie to­ta­le­ment re­pen­sée pour in­té­grer le Plus, on ob­tient un com­por­te­ment proche d’un pe­tit tout-sus­pen­du. Tou­te­fois, il y a un vrai tra­vail de pé­da­go­gie à réa­li­ser au­près des re­ven­deurs et des clients au­tour de l’im­por­tance de la pres­sion des pneus pour le for­mat Plus, c’est ca­pi­tal : il faut la contrô­ler ré­gu­liè­re­ment et l’adap­ter à sa pra­tique, son ter­rain. Quand elle est bien faite, la lar­geur de sec­tion n’est plus un in­con­vé­nient ; le vé­lo pé­dale bien, grimpe bien, tout en pro­fi­tant des avan­tages du Plus. »

ava­lez da­van­tage de dé­ni­ve­lé, cet été, vous vous tour­ne­rez vers les 740 et 750, afin de goû­ter plei­ne­ment les pos­si­bi­li­tés éton­nantes de ce cock­tail ma­lin “se­mi­ri­gide + pneus Plus”, grâce au­quel chaque seg­ment com­pense les fai­blesses de l’autre, tout en conte­nant les coûts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.